Le syndicat F.O approuve les propositions salariales de Carrefour

|

Le verdict est tombé ce matin : les quelques 100 délégués syndicaux de F.O ont dit oui aux nouvelles propositions salariales de Carrefour. C'est donc une victoire pour les grévistes qui s'étaient mobilisés à hauteur de 85% selon les syndicats, dans 130 des 226 hypermarchés français. Parmi les nouvelles propositions  : une augmentation des salaires en une seule fois, de 2%, au 1er mars, le versement d'une prime exceptionnelle de 203 euros nets au 31 juillet 2011, l'ouverture d'une négociation sur un quatorzième mois et la récupération des heures de grève par le biais des compteurs. "Nous avons ciblé les priorités, précise Dejan Terglav, secrétaire fédéral de F.O Commerce. Les salariés de la distribution sont pauvres, nous ne voulons pas les épuiser dans une grève longue au bout de laquelle il n'est pas certain que nous aurions obtenu un centime de plus. Il nous semble responsable de capitaliser sur ce que nous avons obtenu". L'objectif étant d'ouvrir deux autres fronts, l'un sur la nouvelle organisation du travail testée dans 20 hypermarchés, l'autre vis-à-vis des actionnaires, accusés d'être dans une logique purement financière. L'Assemblée générale du 21 juin promet d'être mouvementée. La CGT n'est pas partie pour signer et la CFDT n'a pas encore donné sa position.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter