Le taux de chômage atteint un record absolu

|

Mauvaise nouvelle pour l’industrie et le commerce: le chômage continue de flamber et vient de passer le record absolu de 1997 à 3,3 millions de chômeurs, selon les chiffres de l'Insee pour mars. Or, la première cause de la baisse du pouvoir d’achat qui nourrit l’activité provient de la perte d’emploi.

Michel Sapin, ministre du Travail
Michel Sapin, ministre du Travail

Certes, la France n’atteint pas les 6 millions de chômeurs comme en Espagne, mais le taux de chômage ne cesse plus d’augmenter depuis cinq ans, et les plans sociaux, médiatiques ou pas, se multiplient faute de croissance. Et son principal moteur, la consommation intérieure, est tombée en panne, sous l’effet brutal des hausses d’impôts, de taxes et de charges sociales pour combler les déficits.

5 millions de demandeurs d’emploi

Sur un an, le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A, la plus observée, a augmenté de 11,5% en un an. Le nombre de demandeurs d’emplois s’élève à 4,7 millions en France métropolitaine, et à plus de 5 millions avec l’outre-mer. Les jeunes et les séniors sont les plus touchés. Michel Sapin, ministre du Travail, tient toutefois à rappeler que la population active a augmenté de 3 millions de personnes par rapport à 1997. Le président de la République estime que l’inversion de la tendance sera possible en fin d’année, ce dont la plupart des économistes doutent.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations