Le « testing in store », innovation ou coup de pub ?

|

Vous entrez dans le magasin, vous essayez des vêtements, puis ressortez en les gardant sur vous… Le paiement ? C’est facultatif. Disons qu’il est reporté à plus tard, en fin de journée en l’occurrence, avant l’heure de fermeture. On vous demande simplement de laisser votre nom et aucun acompte n’est exigé.

L’expérience ne se passe pas en France, mais au Japon, dans les magasins GU, enseigne sœur d’Uniqlo, appartenant comme elle au groupe Fast Retailing. En test jusqu’en juin 2015, ce service baptisé « testing in store », permet à 30 personnes chaque jour de sortir de leur magasin préféré sans débourser un Yen. La confiance règne, en somme, pour quelques heures d’essayage gratuit, en situation.

Vous trouvez cela incongru ? En réalité, ce principe n’est pas si éloigné des normes désormais imposées par l’e-commerce – à part bien sûr pour le paiement différé… En effet, combien achètent en ligne sans se poser de questions ? Il sera toujours possible de renvoyer les articles, si jamais vous avez changé d’avis… Surtout si les retours sont gratuits.

Limiter le taux de retours

À première vue, la problématique peut sembler différente pour un commerce ayant pignon sur rue. Mais à y regarder de plus près… Les taux de retours, sans atteindre les niveaux de la vente en ligne, sont quand même importants en magasins. Un taux que GU, fort de ses 300 boutiques presque toutes implantées au Japon (la première a ouvert en Chine fin 2013), tente de limiter avec ce service. Le « testing in store » est aussi, bien sûr, un coup marketing, visant à susciter la sympathie et à renforcer l’image de l’enseigne.

Reste une question d’importance : les clients jouent-ils le jeu ? Reviennent-ils tous payer, contents de la confiance qu’on leur accorde, ou en abusent-ils bassement ? Une autre interrogation concerne l’appétence des consommateurs pour un tel système. En effet, cela oblige à venir deux fois en magasin. Pas sûr que ce soit franchement viable. 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2353

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message