Le torchon brûle chez Findus

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

A la suite des rumeurs de rachat de la société Findus la semaine dernière, un comité centrale d’entreprise, organisé à la demande des salariés s’est tenu aujourd’hui ,au siège de la société, à Noisy-le-Grand. Un représentant de l’actionnaire, Lion Capital, devait être présent mais seule la direction générale s’est déplacée. « Nous n’avons eu aucune réponse donc nous avons demandé des garantis, afin d’être rassuré, sur les investissements prévus pour le site de Boulogne-sur-Mer, le maintien des volumes de production, du niveau d’emploi et le refus d’être cédé à un concurrent, comme le fonds Permira, actuel propriétaire de CaptainIglo » », confie un représentant de la CFDT, Patrick Merlin. Les salariés attendent donc une réponse sous 24h et souhaitent l’organisation d’une nouvelle tenue dans les 3 prochains jours avec un représentant de Lion Capital. « Si nous n’avons pas de retour et l’impression de ne pas être entendus sur nos conditions, une mobilisation est à prévoir », ajoute-il.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA