Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Le Tour de France des crémants s’agrandit avec la Savoie

|

Les crémants représentent une superficie de 8 500 hectares sur 7 régions. La production totale atteint 540 000 hectolitres, soit 72 millions de cols. Une huitième région vient d’obtenir de l’Inao (Institut national des appellations d’origine) l’autorisation d’utiliser la mention crémant : la Savoie.

La Savoie devient la 8ème région de France à produire des crémants. Ici, les vendanges en Chautaigne, petite région de Savoie.
La Savoie devient la 8ème région de France à produire des crémants. Ici, les vendanges en Chautaigne, petite région de Savoie.© SAVOIE

Les crémants ont le vent en poupe. L’an dernier, il s’est vendu 44 millions de litres de ces vins effervescents, soit +3,1% (Iri, HM+SM, CAM à P8 2014, d’après la fédération des crémants). En valeur, même bonne santé : les ventes ont augmenté de 5,6%, à 246 millions d’euros. L’une des explications de ces croissances tient au prix des crémants : 5,61€ en moyenne avec quelques différences entres les régions : 5,75 €pour les crémants d’Alsace, 5,1 € (Bordeaux), 5,42€ (Loire) et 6,15€ (Bourgogne).

La Savoie, huitième région du crémant

La Savoie qui produisait des "méthode traditionnelle" souhaitait voir ses vins effervescents monter en gamme. Elle a obtenu récemment l'autorisation d'utiliser la mention "crémant", un signe de qualité reconnu des consommateurs tant en France qu'à l'étranger. De plus, la Savoie est une région touristique où les visiteurs consomment beaucoup de vins à bulles. "Plutôt du champagne que nos vins en méthode traditionnelle", précise Franck Berkulès, directeur de la communication du Comité interprofessionnel des vins de Savoie. Une situation qui devrait changer fin 2015 quand apparaitront dans le commerce les premiers crémants de Savoie.

Voici les chiffres de chaque région productrice de crémants (par ordre décroissant) :

Alsace : la plus grande région française du crémant

  • AOC crémant d’Alsace depuis le 24 août 1976
  • Cépages : pinot blanc, riesling, pinot gris, chardonnay, auxerrois, pinot noir, pinot blanc (pour les blancs de blancs).
  • 25% : le poids des crémants sur l’ensemble des vins AOC
  • 34 millions de cols
  • 3 500 hectares : superficie en production
  • 540 élaborateurs, 3500 producteurs
  • 70 hectolitres par hectare : rendement moyen
  • 240 254 hectolitres : production en 2013
  • Bourgogne : 4 crémants différents (crémant de Bourgogne blanc, blanc de blancs, blanc de noir et rosé)
  • L’AOC a été modifiée le 17 octobre 1975
  • Cépages : pinot noir et chardonnay mais aussi gamay noir à jus blanc, aligoté, melon et sacy
  • 17,5 millions de cols en 2013
  • 2300 hectares : superficie en production
  • 2650 producteurs
  • 68 hectolitres par hectare : rendement moyen
  • 146 000 hectolitres : production en 2013

Loire :  le cépage chenin en vedette

  • L’AOC a été reconnue le 17 octobre 1975
  • Cépages : chenin, cabernet franc. Et aussi chardonnay, pinot noir, grolleau noir, orbois, cabernet sauvignon, pineau d’Aunis.
  • 13,2 millions de cols en 2013
  • 1 856 hectares : superficie en production
  • 628 producteurs, 8 coopératives, 8 maisons de négoce
  • 63 hectolitres par hectare : rendement moyen
  • 15,6 millions de cols : production en 2013

Limoux : la bulle du pays cathare

  • L’AOC a été reconnue le 21 août 1990
  • Cépages : chardonnay, chenin. Mais aussi mauzac et pinot noir
  • 5 millions de cols en 2013
  • 935 hectares : superficie en production
  • 240 producteurs
  • 53,5 hectolitres par hectare : rendement moyen
  • 46 246 hectolitres : production en 2013

Bordeaux : seulement 0,5% du vignoble bordelais

  • L’AOC crémant de Bordeaux existe depuis le 3 avril 1990
  • Cépages : sémillon, sauvignon (cabernet et merlot pour le rosé)
  • 3 millions de cols
  • 287 hectares : superficie en production (sur 61 294 hectares toutes AOC confondues)
  • 110 producteurs
  • 59 hectolitres par hectare : rendement moyen
  • 19 645 hectolitres : production en 2013

Jura : un quart des AOC de cette région

  • L’AOC est reconnue depuis le 9 octobre 1995
  • Cépages : poulsard, pinot noir, trousseau, chardonnay et savignin
  • 2,4 millions de cols en 2013
  • 345 hectares : superficie en production
  • 120 producteurs
  • 50 hectolitres par hectare : rendement moyen
  • 17 000 hectolitres : production en 2013

Die : le seul crémant de la Vallée du Rhône

  • L’AOC existe depuis 1993
  • Cépages : clairette et, en plus petits volumes, aligoté et muscat
  • 280 000 cols en 2013
  • 24 hectares : superficie en production
  • 14 producteurs
  • 60 hectolitres par hectare : rendement moyen
  • 1 360 hectolitres : production en 2013

Savoie : du crémant dès la fin 2015

  • La Savoie produisait des vins effervescents sous « méthode traditionnelle ». Elle voulu produire des crémants pour monter en gamme, ce qui l’Inao a autorisé à partir de la récolte 2014. Ces crémants de Savoie seront mis en vente au plus tôt fin 2015 pour respecter les 12 mois minimum d’élevage la mention crémant uniquement pour des vins effervescents blancs, à partir de la récolte 2014.
  • Cépages : jacquère, altesse (deux cépages autochtones qui doivent composer 60% du crémant), aligoté, chasselas, molette, mondeuse.
  • 800 000 cols prévus en 2015, soit 5% de la production de vins AOC de Savoie (16 millions de cols)
  • Environ 5% de la superficie totale de production (2 200 hectares)
  • 480 producteurs (toutes AOC confondues)
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message