Marchés

Le trader néerlandais de viande de cheval a été interpellé

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Willy Selten, le trader qui a répandu de la viande de cheval vendue pour du bœuf dans toute l’Europe, via deux sociétés néerlandaise et chypriote, a été arrêté pour faux en écriture et fraude. Ses sociétés ont été mises en faillite en avril.

lasagnes

Alors que les jours de Spanghero semblent comptés, le trader de "minerai de viande" qui lui a fourni de la viande de cheval pour de la viande de bœuf, vient d’être arrêté pour faux en écriture. Il aurait écoulé 300 tonnes de viande de cheval mélangées à de la viande de bœuf auprès de nombreuses sociétés en Europe. C’est la première fois qu’un dirigeant impliqué dans cette affaire a été interpellé. Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, se plaignait encore récemment du manque de collaboration pour cette affaire avec les autorités néerlandaises. Il semble que la justice se soit décidée à sévir.

Salariés seules victimes collatérales

En France, les seules victimes collatérales de l’affaire sont les salariés de Spanghero qui vont perdre leur emploi. Certes, la société encourt des amendes pour tromperie, mais l’affaire l’a rendue exsangue. La revente de minerai de viande ne représentait qu’une petite partie de son activité, mais elle a fait couler l’ensemble. La messe semble avoir été dite dès lors que Lidl, qui selon certaines sources représentait 60% du chiffre d’affaires de la société, a décidé de réorienter ses achats vers d’autres entreprises.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA