Le virage vert de l'huile Lesieur

|

Le leader des huiles de graines Lesieur se modernise avec des emballages plus "verts", une offre bio élargie et des engagements pour soutenir les filières françaises et la traçabilité des produits.

Lesieur a ajouté le nutri-score à ses emballages plus design et en plastique recyclé.
Lesieur a ajouté le nutri-score à ses emballages plus design et en plastique recyclé.© LESIEUR

Le leader des huiles alimentaires, Lesieur (Groupe Avril) a annoncé ses nouveaux engagements à horizon 2023 et sa volonté de se "réancrer dans le modernité". Il faut dire que le champion français était un peu rouillé. Créée en 1908 Coudekerque dans les Hauts-de-France, la marque au logo en forme de losange et au célèbre slogan "Pas d’erreur, c’est Lesieur" a vécu sur ses acquis ces dernières années. Aujourd’hui, elle perd du terrain sur le segment des graines face à des marques de distributeurs très agressives. Surtout, elle doit faire face à la méfiance accrue des consommateurs vis à vis des grandes marques et à des fortes attentes sur le plan environnemental et sur l’origine et la traçabilité des produits.

Des produits traçables

Sous l’impulsion de sa directrice générale Marie Saglio, la marque qui a généré 579M€ en 2019 a décidé de se relancer. Avec une feuille de route très "verte" en 2020 et qui l’engage jusque 2023. "Le virage RSE a été pris il y a un an et demi avec la volonté de soutenir les filières et d’optimiser les cultures et de l’éco-conception dans nos produits", précise le responsable du développement durable Roberto Bellino. Dès cette année, les huiles Lesieur (Fleur de Colza, Coeur de Tournesol, et Frial) sont produites exclusivement à partir de graines cultivées en France, issues de l’agriculture raisonnée et de la filière Terres OléoPro. "Notre objectif est d’avoir d’ici à 2023 un approvisionnement 100% graines de France pour l’ensemble de notre offre, dont la moitié issue de partenariats avec des agriculteurs français garantissant une traçabilité jusqu’à la parcelle", assure Marie Saglio. Garanties sans résidus de pesticides, les trois nouvelles huiles proposées en rayon en avril-mai 2020 seront reconnaissables à leur nouveau packaging vert (Fleur de colza), jaune (Cœur de tournesol) et rouge (Frial), réalisés en plastique RPET (polyéthylène téréphtalate recyclé) et mettant en avant l’origine France.

De nouvelles références bio

En parallèle, l’entreprise accélère dans le bio avec 4 nouvelles références, dont une huile vierge bio produite en France et une huile tournesol & olive, en bouteilles verre 500ml, ainsi qu’une sauce salade et une mayonnaise en tube bio. "Aujourd’hui notre huile bio pèse environ 2% du marché de l’huile de graine et notre objectif est d’arriver à 5% à horizon 2023 avec une alternative bio pour chacune de nos références", précise Marie Saglio. Pour l’heure le colza bio n’existe pas en France. En complément du développement du bio, Lesieur s’engage à soutenir la recherche pour le développement de techniques agricoles plus durables comme, par exemple, le soutien au projet de recherche R2D2 mené par Terres Inovia et visant à réduire l’utilisation d’insecticides dans la culture du colza par la préservation des régulations naturelles et l’amélioration de la robustesse des cultures.

Des emballages recyclables

Côté packaging, toutes ses références d’huiles sont proposées dès cette année dans des emballages 100% recyclables grâce à la suppression de l’opercule et au remplacement de la valve doseuse qui sera 100% compatible avec les procédés de tri et de recyclage en France. Les flacons intègrent désormais 20% de plastique recyclé et sont allégés de plus de 24%. A horizon 2023, Lesieur proposera des bouteilles et flacons en plastique 100% recyclé tout en travaillant sur la recherche de matériaux de substitution au plastique. "Nous poursuivons aussi notre engagement avec Loop, la plateforme de Terracycle qui propose des produits de grande consommation dans des emballages réutilisables et qui ouvrira bientôt des corners dans les magasins carrrfour où les clients pourront retouver les 3 références Lesieur", ajoute Marie Saglio. Enfin, dans un souci de transparence, la marque a adopté le Nutri-Score qui classe les aliments en fonction de leurs différents nutriments sur une palette de 5 couleurs, du vert au rouge, sur ses emballages. Avec la volonté de retravailler ses produits pour faire évoluer leur note Nutri-Score et assurer une qualité nutritionnelle optimale sur l’ensemble de ses références.

 

 


 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message