Le vrai plan de transformation de Dia démarre

Après avoir entamé le basculement – visible – des enseignes chez Dia, le groupe Carrefour débute une réorganisation en profondeur du réseau. Cent points de vente Dia vont être mis en vente, et la logistique sera prochainement restructurée.

Partager
Le vrai plan de transformation de Dia démarre
Carrefour veut abandonner le positionnement discount de Dia et monter en gamme pour retrouver la rentabilité en 2017.

Depuis la mi-avril, les magasins de l’enseigne Dia, récemment rachetée par Carrefour, ont entamé leur mue, pour devenir peu à peu des Carrefour Market, Contact ou City. Un chantier au long cours, qui doit durer près de deux ans. Mais un autre chantier moins visible vient de démarrer : c’est celui du redimensionnement du réseau, avec un certain amaigrissement à la clé. Fin mai, Carrefour a annoncé, lors d’un comité central d’entreprise d’Erteco (sa filiale propriétaire de Dia France), la mise en vente de 100 magasins Dia sur les quelque 750 du parc actuel. Officiellement, « ils ne sont pas adaptés aux zones de chalandise et de concurrence actuelles », selon le distributeur, qui s’était déjà séparé de 56 magasins sur les 813 rachetés, histoire de satisfaire à la demande des Autorités de la concurrence.

« Magasins non rentables »

Carrefour juge que ces 100 magasins n’ont pas le profil ou la localisation qui les rendraient éligibles au basculement d’enseigne, et se donne jusqu’à la fin du plan de transformation de Dia (soit fin 2016) pour leur trouver des acquéreurs. Faute de reprise, les magasins seront alors fermés, avec des solutions internes de reclassement proposées aux salariés concernés. « Carrefour estime que ces magasins sont non rentables, en se basant sur les sept derniers exercices », indique pour sa part Cyril Boulay, délégué syndical central FO de Dia. En termes de cessions programmées, l’Ile-de-France et le Sud-Est sont relativement épargnés, ces zones étant stratégiques pour Carrefour, ce qui semble moins être le cas pour l’Est (32 cessions en Rhin-Rhône) et le Grand Ouest (23 points de vente concernés en Centre-Ouest et 19 dans le Nord-Ouest). De son côté, la CGT calcule que, sur les 100 magasins mis en vente, « entre 20 et 40 pourraient fermer à terme ».

Réduction de la voilure, y compris logistique

La seule chose certaine tient à la réduction de l’envergure de la chaîne discount. Sur les 813 magasins de Dia France rachetés par Carrefour, 642 restent aujourd’hui concernés par un changement d’enseigne. Et la prochaine étape se profile, avec de probables annonces de refonte de l’outil logistique attendues à la rentrée. Le versant amont de Dia n’est pas encore partie intégrante de la supply chain du groupe Carrefour, et il y a fort à parier que le distributeur cherchera à réaliser des économies d’échelle, alors même qu’un important projet de remise à plat de la logistique et du transport est à l’œuvre (le projet Caravelle). Ce volet, qui n’a pas encore été abordé par Carrefour, pourrait concerner, selon la CGT, la fermeture de six des neuf entrepôts Dia existants, ainsi que la délocalisation du siège social et la fermeture de directions régionales.

CARREFOUR REDIMENSIONNE DIA FRANCE

en magasins…

Sur les 813 magasins Dia France rachetés en 2014 :

  • 56 doivent être cédés pour des raisons de zones monopolistiques
  • 100 vont être mis en vente par Carrefour, qui les juge inadaptés à son plan de transformation
  • 642 sont, au final, concernés et vont devenir des Carrefour City, Contact et Market.

… et en back-office

Aucune déclaration n’a encore été effectuée concernant le sort des services centraux et logistiques de Dia France, en doublon avec ceux du groupe Carrefour. Mais une restructuration pourrait concerner, les neuf entrepôts de Dia, ainsi que les directions régionales et le siège social.

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

Harry Hope

Comptable Senior Experimenté (H/F)

Harry Hope - 29/01/2023 - CDI - Thionville

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

OPTIMA ENERGIE

OPTIMA ENERGIE

Devenez un acteur concret de la transition énergétiques des entreprises.

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS