Léa Nature réduit sa production cosmétique pour se concentrer sur l'alimentaire

|

Léa Nature a pris de nouvelles mesures face à la pandémie de coronavirus. L'entreprise rochelaise réduit sa production cosmétique pour se concentrer sur l'alimentaire. Elle met aussi en place des aides pour soutenir ses salariés les plus précaires mis au chômage technique.

Léa Nature a réduit sa production cosmétique et se concentre sur l'alimentaire.
Léa Nature a réduit sa production cosmétique et se concentre sur l'alimentaire.© MB

Face à la pandémie de coronavirus, Léa Nature avait pris des mesures la semaine dernière. La PME rochelaise en annonce des nouvelles en cette deuxième semaine de confinement. Objectif : « protéger au mieux les salariés et maintenir la production alimentaire, une activité essentielle à la Nation », explique Léa Nature dans un communiqué de presse. En conséquence, l'activité cosmétique du spécialiste du bio a été réduite à 40% de ses capacités. « Les circonstances exceptionnelles actuelles qui entraînent un fonctionnement en mode dégradé et pour anticiper la baisse d’activité inévitable, amènent l’entreprise à proposer à ses salariés, de manière temporaire, le passage en activité partielle (certains demandant  l’arrêt pour garde d’enfants). Ces mesures touchent la moitié des salariés, déjà pour la plupart en télétravail. L’ensemble des services a été consulté ainsi que les partenaires sociaux en concertation avec le service RH et la direction générale », souligne Léa Nature. Pour aider ses salariés mis au chômage partiel, l'entreprise déclencher une "prime Macron" de 600 euros nets pour tous les postes en CDI et CDD, qui conformément au dispositif, est éligible à tous ceux dont le salaire brut est inférieur à 3 fois le SMIC et sur la base d’un plein temps. « Ceci devrait permettre de gommer l’écart entre le net perçu à ce jour et le chômage partiel ou l‘arrêt pour garde d’enfants, et pour ceux travaillant encore physiquement à temps plein, d’avoir un complément de rémunération pour le maintien en activité de l’entreprise », explique Léa Nature. Pour aider les foyers les plus précaires, le pdg Charles Kloboukoff a aussi décidé la mise en place d’un fonds de solidarité exceptionnel de 100 000€. « Les modalités de fonctionnement seront définies la semaine prochaine avec le comité éthique de l’entreprise pour mise en application dès la fin du mois », précise Léa Nature.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message