Leclerc a dépassé 19% de part de marché en fin d'année

RÉSULTAT Les centres E. Leclerc ont dévoilé le 12 février, à Paris, une croissance de 7 % en 2012 en France, avec un chiffre d'affaires de 32,3 milliards d'euros, hors carburant.

A parc constant, les ventes ont progressé de 7%. La prise de part de marché a été de 0,7 point, soit 18,4%, avec une pointe à plus de 19% en fin d'année. La progression des hypermarchés, qui représentent 84,1% des ventes, a été de 4,9%. Ils ont contribué pour 55,2% à la croissance du groupement. L'activité drive, si elle n'apporte encore que 2,8% des ventes, a contribué pour 27,8% de sa croissance. Les supermarchés ont gagné 10,4%, et les concepts non-alimentaires 7,6%. « Notre objectif est toujours d'atteindre les 20% de part de marché en 2015, a déclaré Michel-Edouard Leclerc, président du groupement. On continue nos investissements quelles que soient les performances des concurrents, afin de faire de Leclerc la première enseigne multi format, multi connectée, et multi canal. »

Le drive en force

Au sujet des drive, Leclerc veut monter encore en puissance avec un objectif 400 unités en 2013, contre 271 en 2012, soit un CA de 1,375 milliard d'euros versus 931 millions l'année passée. Début 2013, Drive Leclerc représente 283 unités, 215 adhérents, 3.000 salariés et 200 commandes/jour/magasins en moyenne. Il va y augmenter sa gamme de 5%.

Pour autant, l’objectif général reste "prudent" 2013 avec +5% de CA et + 0,5 point de part de marché, soit plus de 19 % du gâteau alimentaire.

Avec Jérôme Parigi

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message