Leclerc alarmiste sur son « pouvoir d’achat effectif »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Une baisse de 1,3 % en 2008, et encore une baisse, de 1,9 % cette fois, en 2009. Leclerc ne se montre pas optimiste pour les mois et années à venir, et le fait savoir. « Cette baisse de pouvoir d’achat sera à la fois importante (plus forte que celle vécue en 2003 et 2005) et plus durable, puisqu’elle devrait malheureusement perdurer sur deux années consécutives », indique ainsi un communiqué émanant de Leclerc. C’est le plus mauvais chiffre enregistré depuis que l’indicateur Leclerc/Bipe est calculé, en 2000. Deux raisons principales sont avancées pour expliquer cette baisse : une moindre croissance du revenu disponible brut et un niveau d’inflation élevé qui est venu grever le budget des foyers. Selon Leclerc, cette baisse « devrait se reconduire et même s’amplifier l’année prochaine, car les mauvaises perspectives de l’emploi viendront pénaliser encore plus le revenu des ménages. » D’autres informations, mises en ligne par Leclerc, à lire sur www.mon-pouvoir-dachat.com

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA