Leclerc bat tous ses records de parts de marché sur la rentrée 2015 [Exclusif]

|

Leclerc a gagné 1,3 point de parts de marché sur la période comprise entre le 7 septembre et le 4 octobre 2015, selon les données que Kantar va rendre publiques dans quelques heures. Du jamais vu pour l’enseigne présidée par Michel-Edouard Leclerc qui profite à plein de l’accent nouvellement mis sur la promotion.

Michel-Edouard LECLERC, Président Centres Edouard LECLERC
Michel-Edouard LECLERC, Président Centres Edouard LECLERC©Sylvie Humbert

Historique. Dans quelques heures, Kantar va dévoiler les parts de marchés sur la période comprise entre le 7 septembre et le 4 octobre 2015 (la p10) des principales enseignes sur le secteur des PGC et des produits frais LS, du moins celles qui progressent. Or à ce petit jeu, selon nos informations, les centres E. Leclerc ont été particulièrement efficaces.  En concentrant 20,6 % des achats alimentaires des ménages en France sur la p10, leur part de marché a bondi de 1,3 point par rapport à la même période de l’année précédente. Du jamais vu ! Aussi bien pour le panel que pour l’enseigne. "Notre meilleur score jusqu’ici était une progression de 1,1 point de part de marché", indique Michel-Edouard Leclerc, le président du groupement, à LSA.

Leclerc matraque sur les promotions

Explication de cette performance ? L’enseigne profiterait à plein de l’accent nouvellement mis sur la promotion. "Nous avions trop laissé ce territoire à Carrefour et à Intermarché l’an dernier, explique le patron des centre E Leclerc. Nous avons donc décidé de mettre le paquet sur la promotion cette année : un pari stratégique risqué c’est vrai, mais payant, qui privilégie notamment des promotions à remise immédiates (50% cash), quand Carrefour propose lui du 70% mais en remises différées. On peut d’ailleurs penser que notre prise de parts de marché va se poursuivre en octobre, pronostique Michel-Edouard Leclerc, car notre opération promotionnelle court jusqu’au 20 du mois…" Autre satisfaction de "MEL", son enseigne creuserait de nouveau l’écart sur le terrain des prix face à Géant et Carrefour notamment.

Des supers pouvoirs ?

Pierre Denis, directeur de Retail Explorer, spécialiste de la veille promotionnelle confirme, ce virage stratégique vers la promotion opéré par Leclerc. "L’opération "Super Pouvoirs d'achat" qui a démarré le 22 septembre est tout à fait inhabituelle pour Leclerc, de par sa durée – 4 semaines consécutives – mais aussi sa forme, avec des promotions très puissantes concentrées sur seulement 4 produits par page de prospectus". Une opération qui pose aussi la question de son financement. En pleine guerre des prix et alors que les Négos s’ouvrent dans un contexte tendu, Leclerc a-t-il puisé dans les seules ressources de ses fournisseurs ou s’est-il aussi appuyé sur celles de son réseau ?

Cette offensive intervient en tout cas en pleine période clé d’anniversaire pour Carrefour, ce qui pourrait en diminuer l’impact et faire mal au leader français. Réponse dès demain, 21 octobre 2015, avec la publication des parts de marché des distributeurs. A suivre donc.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter