Leclerc creuse son sillon sur la culture

|
Leclerc compte déployer son nouveau concept d’Espace culturel testé, ici, à Tarbes, dans les trois ans.
Leclerc compte déployer son nouveau concept d’Espace culturel testé, ici, à Tarbes, dans les trois ans.

Deuxième distributeur culturel en France, derrière la Fnac, les Espace culturel Leclerc disposent aujourd'hui de 11,4% de part de marché sur cette catégorie des biens culturels. Les 215 Espace culturel - sept de plus en un an - ont réalisé, sur un marché général en retrait de 6,4%, une belle année 2013.

Le chiffre d'affaires est en effet annoncé en hausse de 5%. Il s'établit à 461 millions d'euros, en hausse de 5%. Si l'on ajoute les ventes de biens culturels effectuées en rayons des hypermarchés, alors, Leclerc pèse 737 millions d'euros. Un chiffre en très léger recul en 2013 : - 0,3%. À comparer, encore une fois, avec le marché global en baisse de 6,4%. Cela donne à Leclerc une part de marché de 9,1% sur le livre, 11,4% sur les jeux vidéo, 15,3% sur les DVD et 19% sur la musique.

Une dizaine d'ouvertures d'Espace culturel sont prévues pour 2014. Un rythme que Leclerc tient depuis plusieurs années déjà puisqu'on en comptait 180 en 2009. « Il n'y a pas d'inéluctabilité dans la disparition d'une offre de distribution physique culturelle, insiste Michel-Édouard Leclerc. En ce domaine, l'offre fait la demande, et c'est pourquoi nous investissons pour cette offre. » Un nouveau concept vient d'être ainsi créé pour ces Espace culturel. Présenté à Tarbes (65) depuis fin novembre, il a vocation à se déployer à l'ensemble du parc dans les trois ans.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2303

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous