Leclerc en recul de part de marché pour la première fois depuis plus de deux ans

|
Leclerc logo

Trente périodes de quatre semaines consécutives de hausse, et puis patatras. Leclerc, pour la première fois depuis décembre 2007, a vu sa part de marché régresser entre le 19 avril et le 16 mai 2010, selon les chiffres de Kantar Worldpanel, que LSA s’est procurés : -0,1 point, à 16,9%. Une petit recul, mais il devrait faire « du bruit dans le Landerneau », pour reprendre une expression chère à Michel-Eouard Leclerc. Reste que, évidemment, à force de croissances mois après mois, la base de comparaison commence à être de plus en plus haute. Et, dans ce contexte, un -0,1 point, après un +0,9 point réalisé à la même période l’année dernière, doit être relativisé en conséquence. Il n’empêche. Ces quatre semaines pourront peut-être marquer un tournant. Car, une fois n’est pas coutume, c’est Auchan, cette fois-ci, qui affiche la plus forte progression : +0,3 point, à 8,8%. « Une dynamique qui intervient sans augmentation particulière de la pression promotionnelle et/ou des investissements publicitaires », relève Kantar Worldpanel. Carrefour, de son côté, continue de souffler le chaud et le froid, selon que l’on parle des hypers ou des supers : -0,4 point pour les premiers, à 12,6% ; +0,2 point pour les seconds, à 8,7%. Géant Casino plonge et, là, les supers ne sauvent pas la maison : -0,3 point pour Géant, à 3%, -0,1 point pour Casino, à 2,3%. Le hard-discount, enfin, reste mal orienté : il abandonne 0,2 point, à 13,7%, mais Netto confirme son regain de forme, en repassant la barre de 1% de part de marché (+0,1 point).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter