Leclerc lance une campagne sur ses alliances locales avec les producteurs

|

«Les Alliances Locales », tel est le titre d’une nouvelle campagne publicitaire et d’un site Internet mettant en scène un adhérent Leclerc avec un producteur local, faisant valoir les liens qui existent entre des magasins et des producteurs situés à proximité. Le site fait valoir qu’il existe aujourd’hui une demande pour les «locavores », des consommateurs qui ne souhaitent manger que local. Des magasins ont même créé des marques, comme « C’est du coin » ou « De chez nous » pour identifier les produits locaux et des photos de producteurs peuvent être disposées en kakémonos dans les magasins. Une publicité parue dans le quotidien Libération indique que ce projet « permet aux producteurs locaux de valoriser leurs production et au magasin de proposer à ses clients des produits traditionnels toute l’année », avec une photo de Francis Maillet, propriétaire du Leclerc de Romorantin, et Alain Robert, maraîcher, une botte de poireaux dans la main. Une stratégie plus précise que les initiatives locales devrait être élaborée en décembre, s’appuyant sur quelque 17 000 partenariats qui seraient déjà établis magasin par magasin. Leclerc veut sans doute également profiter de l’occasion pour démontrer que tous les producteurs ne sont pas sur la ligne du syndicat agricole majoritaire qui désigne systématiquement la grande distribution comme étant à l’origine des crises agricoles.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter