Leclerc Laval : fin de la polémique

Fin de la polémique à propos des locaux de l'ancien magasin Leclerc de Laval (notre photo). Le juge des expropriations de la Mayenne a finalement fixé à 13,5 millions de francs le prix des 16 000 m2 couverts de l'ancien magasin d'André Jaud et son terrain de 6,5 hectares, alors que la ville n'en offrait initialement que 5 millions de francs. La municipalité va donc se porter acquéreur du site pour y implanter un centre socioculturel et sportif. Le centre Leclerc avait été transféré en novembre 1995, passant de 5 700 à 7 200 m2. La CNUC ajoute une galerie de 1 400 m2 et une cafétéria de 600 m2. Et 115 millions de francs avaient été investis dans cette construction. Dès l'origine, un accord entre la municipalité et André Jaud prévoyait la cession du bâtiment et des terrains à la ville, mais le prix n'avait pas été fixé. Et quelques mois plus tard, André Jaud annonçait dans la presse locale que Décathlon, Castorama et Leroy Merlin s'intéressaient au site. La ville aura finalement réussi à bloquer les implantations commerciales sur cette friche.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1547

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous