Leclerc mélange les cultures

|

Fidèle à son approche voulant faire de la culture un patrimoine vivant, tout ce qu’il y a de plus moderne, Leclerc, pour vanter les mérites de ses Espace culturel, se lance dans une nouvelle campagne de publicité. D’affichage, cette fois. Conçue par l’agence Australie, elle mélange tableaux anciens, qui font partie du patrimoine, et dialogues modernes. Une manière maligne de « défendre l’accès à la culture pour tous, tous les jours », comme les Espace culturel se proposent de le faire. On trouve ainsi, parmi les visuels choisis, cet Astronome, peint par Vermeer vers 1668. On y voit la reproduction, fidèle, du célèbre tableau, avec cette phrase d’accroche, ajoutée : « Chérie, Ibiza ça te dit » Certes, si cela ne dit pas grand-chose de l’offre culturelle de Leclerc, ça a au moins le mérite d’attirer le regard et d’interpeller.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2323

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous