Marchés

Leclerc peut comparer ses prix sur les MDD

|

LÉGISLATION - LOISUn tribunal de Strasbourg vient de débouter Lidl d'une plainte concernant une comparaison de prix entre l'une de ses marques de distributeur avec celle d'Eco+ de Leclerc

Michel-Edouard Leclerc
Michel-Edouard Leclerc© BERNARD MARTINEZ

La jurisprudence ne cesse de conforter en droit le domaine de la publicité comparative. Lidl vient d'en faire les frais devant le TGI de Strasbourg, selon le blog de Michel-Edouard Leclerc, le président de l'enseigne du même nom. Le hard discounter allemand avait porté plainte pour l'utilisation d'une de ses marques, Milbona comparée à celle de la MDD Eco+ de Leclerc, faisant valoir les écarts de prix sur le site Quiestlemoinscher.com. Lidl contestait le bien-fondé de la comparaison, arguant qu'il ne s'agissait pas de produits strictement identiques. Le TGI en a décidé autrement, en déboutant l'enseigne de sa plainte. Si le droit de comparer est désormais acquis dans le domaine des grandes marques, Michel-Edouard Leclerc estime qu'il s'agit d'une première à la fois concernant des produits MDD et des produits qui ne sont pas identiques....

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter