Leclerc teste ses drives en Pologne, bientôt en Espagne et au Portugal

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le leader français du drive a commencé le test de ses performances à l’étranger. 

Leclerc multiplie le test de son drive à l'étranger.
Leclerc multiplie le test de son drive à l'étranger.

En Pologne, dix drives sont en cours d’essai sur un parc de quarante magasins. "Ils n’ont pas vocation à tous en accueillir un. Je n’ai aucun intérêt à la développer sur l’un des magasins les plus ruraux, à la frontière avec l’Ukraine, par exemple, explique Pascal Carreras, adhérent Leclerc à Vandoeuvre-lès-Nancy (54) et responsable du développement international du groupement. Les Polonais sont surtout consommateurs de livraison à domicile, ce n’est encore qu’un début." Cette phase d'expérimentation sur les marchés étrangers va se poursuivre très vite avec l’ouverture de drives en Espagne et au Portugal.

De plus en plus de distributeurs européens et internationaux s’intéressent au drive à la française. Tesco en compte déjà 230, son concurrent Asda une centaine, et Walmart l’expérimente depuis janvier à Denver. "Nous avons de nouveaux contacts encore confidentiels en Belgique, en Italie, ou en Allemagne, explique Semi Sdiri, directeur général d’Acrelec, leader des bornes de paiement pour drive en Europe. Le concept commence à s’imposer."
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA