Leclerc : une enquête ouverte par le parquet d'Evry sur les abus liés à la formation

|

L'affaire de Leclerc et Pôle Emploi ne fait que commencer. Le parquet d'Evry vient d'ouvrir une enquête.

L'affaire des abus de Pôle Emploi par un adhérent Leclerc de la région parisienne fait l'objet d'une enquête du parquet d'Evry/
L'affaire des abus de Pôle Emploi par un adhérent Leclerc de la région parisienne fait l'objet d'une enquête du parquet d'Evry/©E.LECLERC

Les faits remontent au 15 janvier 2014. Durant quelques semaines, un magasin Leclerc, installé en banlieue parisienne, à Fleury-Mérogis, embauche un petite centaine de chômeurs, leur faisant miroiter un CDI. Le temps de les faire travailler, de toucher les aides de Pôle Emploi, et zou, dehors ! Révélée par Le Monde la semaine dernière, l'affaire a fait réagir Michel-Edouard Leclerc sur son blog, qui s'engage à ce que ces abus soient punis, tout en expliquant que chaque adhérent est reponsable de sa politique sociale.

La suite se déroule sur le plan judiciaire. Le parquet d’Evry a ouvert une enquête préliminaire confiée à la gendarmerie. Contacté par Le Monde, le procureur de la République, Eric Lallement, confirme : "La lecture de la plainte, j’ai confié aux gendarmes deux axes d’enquête : le premier, une escroquerie au préjudice de Pôle Emploi, le second, une escroquerie au préjudice des salariées. Bien sûr, chacune des parties sera entendue."

Les avocats des plaignantes, Mes Sofiane Hakiki et Eddy Arneton, se félicitent de la démarche du parquet d’Evry : "L’ouverture d’une enquête ne fait que confirmer la gravité des faits que nous dénonçons."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter