Marchés

Légère reprise pour les PGC et le frais libre-service en 2009

LES VOLUMES REPARTENT

Après une flambée des prix (+ 5%), le secteur des PGC et du frais LS affiche une croissance en valeur mais aussi et, contrairement à 2008, de ses volumes.

 

L'ULTRAFRAIS, PREMIER POSTE DE DÉPENSES

Logiquement, ce sont les produits dits de première nécessité pour lesquels les foyers dépensent le plus, à savoir l'ultrafrais.

 

DES PRIX EN BAISSE

Le rayon fruits et légumes a été tiré vers le bas par la forte baisse des prix. Les volumes, pour leur part, se sont inscrits en légère hausse.

 

LA SAURISSERIE TIENT LE HAUT DE L'AFFICHE

Extrêmement dynamiques en termes d'innovations, la saurisserie et la charcuterie libre-service enregistrent les meilleures performances du secteur, largement au-dessus de la moyenne.

 

LES PLATS CUISINÉS ET LES POISSONS SURGELÉS PLONGENT

Représentant près de 50% des volumes, les plats cuisinés et les poissons surgelés ont été pénalisés par le retour en force du fait-maison, les Français préférant se remettre aux fourneaux pour ce type de préparation. À l'inverse, la viande et les aides culinaires en ont profité pleinement, tout comme d'autres catégories du frais (oeufs, pâtes ménagères...).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter