Marchés

Lego en pole position sur le marché du jouet

|

A quelques semaines du top départ de la saison de Noël, Lego s’apprête à mener la course en tête : le fabricant danois a réalisé un chiffre d’affaires mondial de 2,11 milliards de dollars (1,62 Mrd €) sur le premier semestre 2014. Un montant record qui le place devant Mattel.

La gamme Star Wars reste l'un des best-sellers de Lego
La gamme Star Wars reste l'un des best-sellers de Lego

Brique après brique... jusqu’au sommet : avec une hausse de 11% de son chiffre d’affaires au premier semestre 2014, Lego devient le premier fabricant de jouets dans le monde avec un chiffre d’affaires de 2,11 milliards de dollars (1,62 Mrd €).

Il détrône Mattel dont les ventes n’ont engrangé « que » 2,01 milliards de dollars de chiffre d’affaires (1,54 Mrd €) sur les six premiers mois de l’année, en recul de 7%. Un véritable chassé-croisé à la tête du jouet… qui se retrouve également sur le marché français où Lego s’affiche également à la première place, devant Mattel et Hasbro.

Lego leader en France sur le permanent

« Alors que Mattel paye le contrecoup du succès de ses poupées gothiques Monster High dont les ventes restent à un haut niveau malgré une chute de 40 à 50% sur le début de l’année, Lego a progressé d’environ 20% en France sur le premier semestre et est en tête des fabricants sur le permanent », explique un distributeur.

Les raisons du succès de Lego ? « Une partie de sa réussite vient de la croissance de ses gammes habituelles, comme Star Wars, Chima, City… Mais son film « La grande aventure Lego », sorti en début d’année, a amené du chiffre d’affaires additionnel ainsi que sa nouvelle gamme sous licence Disney, Lego Princess », décrypte Frédérique Tutt, analyste du jouet chez NPD. De quoi augurer un joyeux Noël pour le fabricant danois…

Les jeux encore ouverts pour Noël

Pour autant, rien n’est encore fait pour la fin d’année. Alors que la saison de Noël se concentre de plus en plus sur la toute fin d’année (le seul mois de décembre représente plus de 35% des ventes annuelles), Mattel mais aussi Hasbro (3ème acteur du jouet dans le monde et en France) sont loin de s’avouer vaincus.

Ainsi Mattel surfe actuellement sur le succès de la dernière princesse Disney, La Reine des Neiges, dont les poupées ont été sujettes aux ruptures tout au long de cette année. « Le succès de cette gamme a surpris tout le monde. Mais Mattel a relevé ses productions pour la fin d’année », confie un distributeur spécialiste. De son côté, Hasbro met en avant ses gammes autour des superhéros, comme Transformers, et développe le succès de sa gamme de pistolets Nerf. La bataille au pied du sapin s’annonce acharnée.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message