Léone Meyer s'invite au débat Sarko-Ségo

Ségolène Royal s'indigne : « Cette dame, qui a 400 millions d'euros de patrimoine, reçoit, grâce à vous, un chèque de 7 millions grâce au bouclier fiscal. » Réponse de Nicolas Sarkozy : « Je ne connais pas cette dame ». Comme la plupart des 20,4 millions de téléspectateurs qui assistaient le 2 mai au débat musclé opposant les deux candidats à la présidence. On sait depuis qui est « l'heureuse » élue : Noëlle Meyer, ancienne actionnaire des Galeries Lafayette, qui a vendu ses parts à la BNP en 2005 pour 930 millions d'euros, et qui justifie ce cadeau fiscal par un trop-perçu.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1997

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous