Leroy Merlin entre au capital de la start-up Frizbiz

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après la fabLab et TechShop, Leroy Merlin prend une participation au capital de Frizbiz, une start-up spécialisée dans l'assistance à domicile. Un accord "gagnant-gagnant".

La prise de participation de Leroy Merlin dans Frizbiz est un échange de bons procédés.
La prise de participation de Leroy Merlin dans Frizbiz est un échange de bons procédés.© LSA

Leroy Merlin poursuit son incursion dans les start-up. La marque était notamment l’organisatrice de rencontre «Start Up Morning» au Brésil en 2013. Plus récemment, elle a annoncé un partenariat avec la FabLab américaine TechShop. Mais cette fois, cela va plus loin puisque Leroy Merlin prend des parts au capital de Frizbiz. Frizbiz ? Un site d’échange de services entre particuliers lancé en 2013. Celui-ci avait déjà un point commun avec l’enseigne de bricolage puisqu’il était expérimenté dans une dizaine de magasins Leroy Merlin. Concrètement, il propose aux clients de venir l’assister à domicile. C'est un "échange gagnant-gagnant" comme on dit. Frizbiz doit permettre à Leroy Merlin de «s’inscrire à nouveau dans la tendance de l’économie collaborative pour répondre aux besoins de ses clients», indique le communiqué commun.

Profiter des implantations de l’enseigne

Avec ce nouvel actionnaire, la start-up compte bien profiter de la présence mondiale de Leroy Merlin. «Cette levée va nous permettre de faire la communauté de services de proximité la plus importante en France, puis de déployer rapidement ce concept à l’international », affirme Augustin Verlinde,  co-fondateur de Frizbiz. Frizbiz revendique aujourd’hui plus de 70 000 membres actifs. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA