Lapeyre choisit ReachFive pour repenser l'authentification client sur son site

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La start-up ReachFive, spécialisée dans les solutions d’identification numérique, a annoncé mercredi 29 août 2018 la signature de l'enseigne spécialisée Lapeyre.

La solution de ReachFive permet d’unifier les identifications des utilisateurs de plateformes web.
La solution de ReachFive permet d’unifier les identifications des utilisateurs de plateformes web.© ReachFive

ReachFive, éditeur de solutions d’identification numérique, a annoncé le 29 août 2018 l’arrivée parmi ses clients de Lapeyre. L'enseigne spécialisée a souhaité s'appuyer sur la plateforme de gestion des identités et accès clients dans le Cloud de ReachFive, qui "confirme sa capacité à accompagner les acteurs du secteur de la maison dans leur transformation digitale", précise le communiqué. ReachFive a accompagné l’enseigne dans une refonte complète de son système d'authentification client une solution d'authentification via les réseaux sociaux (social login) afin de simplifier le parcours client.

Unifier les données d'identification

Créée en 2013 par Jeremy Dallois, ReachFive a mis au point une solution SaaS de "Customer Identity and Access Management" (CIAM) afin de faciliter l'accès à l'ensemble des offres et services d’une entreprise, sur tous les points de contacts, tout en garantissant la conformité de la gestion des consentements, des préférences et la sécurité des données clients. Elle supprime les étapes de remplissage de formulaire, en les remplissant par exemple par le social login. La simplification du processus d’identification n’empêche pas à la collecte de data, et donc la connaissance client. L’expertise de ReachFive n’est cependant pas néanmoins limitée à l’accélération du parcours client. "Notre principal axe de travail est d’unifier les identifications des utilisateurs, sur l’ensemble des canaux, les devices et les services, précise Cyril Scelles, Sales Director chez ReachFive. Nous nous appuyons exclusivement sur du factuel, en croisant tous les dispositifs d’identifications possibles (email, nom, numéro de carte de fidélité…), y compris les connecteurs sociaux (Facebook, Google +, Instagram, NDLR) et non sociaux, comme les comptes Amazon et PayPal".

En unifiant les profils et les identités, la solution permet ensuite à l’enseigne, qui dispose d’un fichier client rigoureux, d’appliquer des programmes de fidélisation ou de personnalisation. A l’heure des prémices du commerce vocal, notamment chez les retailers alimentaires tels Monoprix ou plus récemment Leclerc en France, "il est essentiel de fédérer tous les types d’identification, en adaptant bien sûr chaque dispositif à un contexte pertinent", poursuit Cyril Scelles. La société, qui travaille notamment avec Lacoste, Boulanger, le Groupe Etam ou encore le Groupe Happy Chic, prend ainsi en compte tous les points de contact, physiques ou en ligne, entre les retailers et leurs clients.

En 2017, la start-up française avait bouclé une levée de fonds de 2 millions d'euros réalisée auprès du club d'investisseurs en capital-innovation luxembourgeois Takara Investment, de business angels et de ZTP, accélérateur de start-up proche de la famille Mulliez.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA