Marchés

Les 18-25 ans boudent les recommandations nutritionnelles

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les 18-25 ans sont trois fois moins nombreux que les plus de 65 ans à suivre les recommandations nutritionnelles nationales, révèle l'étude NutriNet-Santé. En effet, plus de la moitié des plus de 65 ans (52%) sont proches de ces recommandations (« au moins 5 fruits et légumes par jour » ou « 3 produits laitiers par jour »), contre seulement 16% des 18-25 ans.

« C'est inquiétant », estime Serge Hercberg, de l’Inserm, qui coordonne cette étude, et préside le PNNS. Outre cet écart générationnel, l’étude pointe également des divergences « sociales » : les hommes, les ouvriers, les fumeurs, les personnes vivant dans les régions du nord et de l'est de la France, et les revenus les plus faibles, semblent en effet moins prompts à reconnaître les vertus du PNNS. L'information est un des leviers pour lutter contre ces disparités : « Il faut expliquer que manger du poisson en conserve -des sardines, du thon, du maquereau- c'est très bien et pas tellement cher », estime Serge Hercberg. De même, les surgelés et surtout les conserves pâtissent d'une image « d'aliments de pauvres », alors qu'ils « ont des bonnes qualités nutritionnelles. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA