Les 2 Vaches ouvre de nouveaux chantiers

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La marque filiale de Danone s’est dotée d’un nouveau directeur général en juin dernier, Christophe Audouin. Il est arrivé avec plusieurs projets.

La marque s’appuie sur Danone,
sa maison mère, pour réaliser
de nombreux temps forts.
La marque s’appuie sur Danone, sa maison mère, pour réaliser de nombreux temps forts.© dr

L’ultrafrais bio représente 3% du total de l’ultrafrais, « ce qui laisse encore une large place au développement », confie Christophe Audouin, directeur général de la filiale de Danone, Les 2 Vaches.

Et des pistes de développement, la marque en a dans ses cartons. Si le nouveau directeur général va continuer les projets orchestrés par son prédécesseur Daniel Tirat, comme Reine Mathilde sur les conversions, le développement et la maîtrise de l’expertise du bio, de nouveaux chantiers vont voir le jour à moyen terme. « Nous sommes un laboratoire qui grandit », explique Christophe Audouin.

Ainsi, la marque de produits laitiers bio va miser sur un rythme d’innovations plus dynamique qu’avant, avec deux vagues de lancements et environ cinq nouvelles références par an. « Nous avions réfléchi à élargir notre champ d’action en dehors de l’ultrafrais il y a quelques mois, mais nous avons décidé de rester sur ce segment, car il y a encore beaucoup de choses à faire. Et nous sommes en train d’étudier des pistes pour les enfants », détaille-t-il.

 

Des approvisionnements français

Par ailleurs, la marque s’intéresse aux approvisionnements en fruits bio français. « Aujourd’hui, il n’y a pas de filière de transformation de fruits bio en France et c’est un gros projet à monter. Même si nous ne pourrons jamais garantir un approvisionnement 100% français, c’est une piste à ne pas négliger », ajoute-t-il.

Enfin, pour continuer à développer le bio au sein des foyers français et recruter de nouveaux consommateurs, la marque a organisé un « road show », du 16 au 31 octobre, avec deux « meuh-mobiles » électriques, qui ont sillonné la France pour faire découvrir les produits et parler des valeurs de la marque. « Nous avons distribué plus de 20 000 pots sur notre passage », se félicite Christophe Audouin. Et pour continuer sur sa lancée, Les 2 Vaches compte même mettre en place des dispositifs merchandising et des temps forts chez les distributeurs. Adossée à la force de vente de Danone, sa filiale jouit de moyens confortables. Une opportunité que la marque saisit.

Les chiffres

  • 3% La part de l’ultrafrais bio sur un total ultrafrais
  • Environ 20 M€ Le chiffre d’affaires des 2 Vaches fin 2014 (+ 10%)
  • 18,5% La PDM en valeur des 2 Vaches sur le total ultrafrais bio

Source : Les 2 Vaches

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2343

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA