Les 4 profils de shoppers beauté

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

INFOGRAPHIE INFOGRAPHIE - Popai France dévoile un nouveau volet de son étude sur les consommateurs d’hygiène-beauté. Menée par le cabinet Sens’O, l’enquête a permis d’identifier quatre profils de shoppers beauté.

Popai a identifié quatre profils de shoppers beauté.
Popai a identifié quatre profils de shoppers beauté.© W. Heiber Fotostudio - Fotolia

Popai France, l’association des professionnels du marketing sur le point de vente, a fait réaliser une étude sur les consommateurs d’hygiène-beauté. Menée par le cabinet Sens’O, le premier volet était consacré au parcours d’achat beauté. La deuxième partie dévoilée par Popai est centrée sur le profil des shoppers beautés. L’étude a permis d’en identifier quatre différents : les fans du point de vente, les digitaux pragmatiques, les fans du multicanal et les shoppers opportunistes.

La moitié privilégie l’efficacité de son parcours (digitaux pragmatiques et shoppers multicanal), l’autre moitié recherche plus une expérience globale (fans du point de vente et shoppers opportunistes). 60% des acheteurs (digitaux pragmatiques et fans du point de vente) vont surtout rechercher le bon rapport qualité/prix. Les autres prennent plus de temps pour leurs achats et se disent plus influençables (shoppers multicanaux et shoppers opportunistes).

Voici les fiches d'identités des différents shoppers :

1. Les fans du point de vente

 

2. Les digitaux pragmatiques

 


3. Les fans du shopping multicanal

 

4. Les shoppers opportunistes

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA