Marchés

Les 5 points clés à retenir sur le nouveau programme de fidélité d’Intermarché

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

A partir de ce lundi 2 mai 2016, Intermarché lance un tout nouveau programme de fidélité. Plus axé sur le digital, l’enseigne des Mousquetaires veut également développer par ce biais le trafic en magasin, la vente de ses marques propres et créer des communautés de clients actives. Explications.

Intermarché propose une carte entièrement dématérialisée pour les clients désireux d'alléger leur porte feuille.
Intermarché propose une carte entièrement dématérialisée pour les clients désireux d'alléger leur porte feuille.

La dernière refonte remontait à 2011. Ce lundi 2 mai 2016, Intermarché lance une nouvelle génération de programme de fidélité. Derrière ses avantages et ses rabais se cache un enjeu stratégique : l’enseigne rouge et noire veut à la fois pousser ses marques propres et le trafic en magasin. En outre, elle compte enrichir sa base de données clients plus finement. LSA vous explique comment en décryptant les cinq points clés de cette nouvelle carte de fidélité.

1. Des avantages pour doper les ventes de ses marques propres…

Annoncée en février 2015 au Salon international de l’Agriculture (SIA), Intermarché entretient depuis cette spécificité : l’enseigne des Mousquetaires est certes un distributeur mais également un fabricant, d’où sa signature de « producteur-commerçant ». Pour dynamiser ses marques fabriquées dans ses 64 sites de production, les porteurs de la carte bénéficieront, à compter de ce lundi 2 mai 2016, de 10 % en avantages carte pour l’achat de produits à marques propres. Chaque mois, des marques différentes seront mises en avant pour faire découvrir à ses fidèles l’ensemble des marques Intermarché. Pour ce mois de mai, les griffes Monique Ranou, au rayon charcuterie, et Paquito, pour les produits à base de fruits, seront les premières mises en avant.

2. … et le trafic dans ses magasins

Chose rare dans les programmes de fidélité, pour augmenter les visites en magasin de sa clientèle, celle-ci bénéficie d’un bonus de 25 % sur tous les avantages cumulés à partir de quatre passages en caisse dans le mois ou via le drive. Attention, toutefois, cette générosité et plafonnée à 10 euros par mois.

3. Un volet digital important

Une carte 2.0 ? C’est en effet ce dont se targue l’enseigne. Il est désormais possible de créer sa carte de fidélité en ligne sur le site intermarche.com ou sur l’application Mon Inter. De même, les avantages liés à la carte peuvent être téléchargées sur la carte virtuelle, qui peut être présentée en caisse via le smartphone. Mais le programme n’est pas encore entièrement dématérialisé, les habitués peuvent toujours créer cette nouvelle carte à l’accueil des magasins.

4. Des clients réunis en communauté

Finis les « clubs », place aux « communautés actives ». Les fidèles peuvent s’inscrire dans des communautés comme « Vive les bébés », « Familles nombreuses » et le tout nouveau « J’aime les animaux ». En s’inscrivant dans ce programme, ils reçoivent 10 % en avantages carte sur certains rayons ou marques et peuvent suivre l'actualité de leur communauté sur Facebook. Plutôt astucieux pour proposer des réductions plus ciblées et donc personnalisées... et permettre à l’enseigne de recueillir des données plus fines sur sa clientèle.

5. Des clients sondés pour améliorer le dispositif

Intermarché a profité de ce nouveau programme pour sonder ses porteurs de carte et mieux connaitre leur attente. Ainsi, ce sont eux qui sélectionneront les marques propres en promotion via la carte fidélité chaque mois. Sur Facebook, les communautés peuvent également faire des remarques et soumettre leurs envies à l’enseigne.

3 commentaires

tourmalet

17/10/2016 21h07 - tourmalet

Carte plus du tout avantageuse et encore moins pour les personnes seules...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

SALANDRE Philippe

18/05/2016 14h07 - SALANDRE Philippe

Attention : J'ai constaté que depuis le 2 mai des gammes de produits ne bénéficient plus de la réduction : exemple les produits laitiers 'Paturages' Seuls les produits 'Monique Ranou' le sont encore. Alors : Ou est le bénéfice de + 35 % Comme je considère qu'il s'agit d'une arnaque, je boycotte désormais cette enseigne et le fait savoir.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

NECTOUX M.

28/07/2016 17h30 - NECTOUX M.

Tout à fait d'accord avec vous, je considère ceci comme une arnaque

Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA