Les achats en ligne boostés par la Fête des Mères [Infographie]

|

Dossier Les ventes en ligne ont connu un pic la semaine précédant la Fête des Mères 2014, selon une étude Criteo publiée le 22 mai 2015. Autre conclusion de l’étude : les consommateurs attendent la dernière minute pour effectuer leur achat. 

Les ventes quotidiennes pendant la semaine précédant la Fête des Mères ont augmenté de presque 450% en 2014.
Les ventes quotidiennes pendant la semaine précédant la Fête des Mères ont augmenté de presque 450% en 2014.© goodluz - Fotolia.com

Les Français attendraient-ils la dernière minute pour choisir le cadeau destiné à leur maman ? Alors que la Fête des Mères approche à grands pas (31 mai 2015), Criteo vient de publier les résultats d’une étude menée en 2014, et qui a analysé les transactions effectuées en amont de la Fête des Mères 2014. Les conclusions de cette étude publiée le 22 mai 2015 sont claires et nettes : une augmentation de 260% de taux de conversion, près de 650% d’augmentation des ventes en ligne et un pic de 210% pour la semaine précédant la Fête des Mères pour la catégorie "Cadeaux et Fleurs". "Le 31 mai 2015 sera les e-commerçants une opportunité d’augmenter le trafic sur leur site. En effet, avec l’émergence du e-commerce - et plus récemment du m-commerce - les achats en ligne pour ce genre d’occasions, souvent réalisés à la dernière minute, ont davantage la cote" précise Criteo.

1 achat sur 5 ffectué via un  mobile

Ainsi, en 2014, deux jours avant la Fête des Mères, les ventes en ligne ont augmenté de près de 650%. Elles sont par ailleurs restées considérablement élevées entre le 19 et le 24 mai 2014 : en moyenne, les ventes quotidiennes durant cette période ont augmenté de presque 450%. 18% des achats en ligne réalisés la veille de la fête des mères ont été effectués via un appareil mobile. 

L'infographie complète publiée par Criteo

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter