Les acheteurs de vin dépensent plus en ligne

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Les acheteurs de vin online dépensent jusqu’à 14€ de plus en moyenne pour une bonne bouteille de vin, selon une étude menée par Survey Lab, le laboratoire d’études et tendances de vente-privee.com, en partenariat avec l’institut d’études indépendant ExactEtudes.

Bouteilles de vin
Bouteilles de vin© GB

Les e-shoppers de vin sont de très grands amateurs de vin. 75% consomment du vin au moins une à deux fois par semaine, contre 46% des acheteurs uniquement offline. Le vin rouge est le plus apprécié par tout en Europe, mais encore plus par les cyberacheteurs (62% vs 53%). Les cyberacheteurs font également plus de réserves de vin (46% vs 23%) et offrent plus souvent du vin, notamment pour les fêtes de fin d’année (35% vs 25%).

Plus curieux

Ils privilégient les vins français, italiens et espagnols, dont ils ont une meilleure image. Par contre, spécificité digitale, les cyberacheteurs sont plus curieux des vins internationaux: sur les 12 nationalités testées, les e-shoppers de vin en ont déjà gouté entre 5 (en Espagne) et 7 (en Allemagne) différentes, versus 4 en moyenne pour les acheteurs de vin exclusifs offline. Lorsqu’ils ont été goutés, voici les vins les plus appréciés hors Europe: sud africain (84% de bonne image), chilien (80%), argentin (78%).

Lorsque l’on compare les e-shoppers qui achètent du vin sur l’ensemble du marché online, avec ceux qui l’achètent offline exclusivement, on observe que les premiers sont plus masculins (65% vs 43%), plus âgés (43 ans d’âge moyen vs 39 ans), plus urbains (44% vs 38%), plus CSP+ (33% vs 22%) et plus en couple (74% vs 66%).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA