Les acheteurs de vin dépensent plus en ligne

Dossier Les acheteurs de vin online dépensent jusqu’à 14€ de plus en moyenne pour une bonne bouteille de vin, selon une étude menée par Survey Lab, le laboratoire d’études et tendances de vente-privee.com, en partenariat avec l’institut d’études indépendant ExactEtudes.

Bouteilles de vin
Bouteilles de vin© GB

Les e-shoppers de vin sont de très grands amateurs de vin. 75% consomment du vin au moins une à deux fois par semaine, contre 46% des acheteurs uniquement offline. Le vin rouge est le plus apprécié par tout en Europe, mais encore plus par les cyberacheteurs (62% vs 53%). Les cyberacheteurs font également plus de réserves de vin (46% vs 23%) et offrent plus souvent du vin, notamment pour les fêtes de fin d’année (35% vs 25%).

Plus curieux

Ils privilégient les vins français, italiens et espagnols, dont ils ont une meilleure image. Par contre, spécificité digitale, les cyberacheteurs sont plus curieux des vins internationaux: sur les 12 nationalités testées, les e-shoppers de vin en ont déjà gouté entre 5 (en Espagne) et 7 (en Allemagne) différentes, versus 4 en moyenne pour les acheteurs de vin exclusifs offline. Lorsqu’ils ont été goutés, voici les vins les plus appréciés hors Europe: sud africain (84% de bonne image), chilien (80%), argentin (78%).

Lorsque l’on compare les e-shoppers qui achètent du vin sur l’ensemble du marché online, avec ceux qui l’achètent offline exclusivement, on observe que les premiers sont plus masculins (65% vs 43%), plus âgés (43 ans d’âge moyen vs 39 ans), plus urbains (44% vs 38%), plus CSP+ (33% vs 22%) et plus en couple (74% vs 66%).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message