Les actionnaires d’Apple planchent sur la succession de Steve Jobs

|
Apple

Alors que  Steve Jobs, le patron emblématique de la marque à la pomme, est en arrêt maladie pour une durée indéterminée depuis mi-janvier, et que son état de santé alimente les rumeurs depuis plusieurs semaines, les actionnaires d’Apple se réunissent au siège de Cupertino, en Californie. A l’ordre du jour de cette assemblée générale annuelle : définir un plan de succession. Certains actionnaires ont demandé que soit établi « un plan de succession écrit et détaillé », pour connaître notamment les critères de sélection d’un futur directeur général et les candidats potentiels à ce poste. En guise de réponse, le groupe annonce avoir prévu « un plan de succession complet », qu’il ne souhaite pas dévoiler pour « ne pas saper les efforts du groupe pour embaucher et garder des cadres dirigeants ». En l’absence de Steve Jobs, c’est le directeur d’exploitation Timothy Cook, 50 ans, qui gère le groupe, comme ce fut déjà le cas en 2009.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter