Les actus e-commerce qu'il ne fallait pas manquer cet été

|

Pour les passionnés d'e-commerce qui rentrent de vacances et qui ont préféré buller au soleil plutôt que de consulter frénétiquement leur smartphone pour être sûrs de ne rater aucune news, voici une petite séance de rattrapage des actus qu'il ne fallait pas louper.

Les actus e-commerce qu'il ne fallait pas manquer cet été.
Les actus e-commerce qu'il ne fallait pas manquer cet été.© kritchanut

Amazon développe enfin le drive aux Etats-Unis avec Whole Foods, en retard par rapport à Walmart, qui propose à date ce service dans 1800 de ses magasins dans le pays. Depuis le 8 août, les abonnés Amazon Prime vivant à proximité des points de vente Whole Foods de Sacramento et Virginia Beach peuvent passer commande via l'app ou le site web Prime Now et venir chercher en voiture leurs produits au bout de 30 minutes.

Au Royaume Uni, le gendarme de la publicité a rendu mi-août un verdict défavorable vis-à-vis d'Amazon, déclarant que sa campagne marketing en ligne diffusée sur son site en décembre 2017, selon laquelle les abonnés Prime bénéficient de la livraison gratuite en une journée était trompeuse. Ce jugement intervient à la suite de plaintes déposées par 280 abonnés du géant de l'e-commerce qui n'ont pas reçu leurs articles en temps et en heure. Cette publicité ne devra plus paraître, exige l'Advertising Standards Authority.

Les Gafa collectionnent les mauvais points

Autre mauvaise nouvelle pour Amazon : une enquête du site The Information datée de début août révèle que sur 50 millions de personnes qui utilisent aujourd'hui son assistant vocal Alexa, notamment présent sur ses enceintes connectées Echo, 100 000 seulement, soit 0,2%, ont effectué deux achats ou plus du bout de la langue. 90% du million de personnes qui ont réalisé en 2018 un achat vocal via Alexa ont décidé de ne pas retenter l'expérience. Les 40 milliards de dollars de ventes que le marché du commerce vocal est censé générer d'ici 2022 selon OC&C Strategy Consultants sont encore loins…

Amazon n'est pas le seul Gafa à collectionner les mauvais points : le 18 juillet Google a écopé d'une amende record de 4,34 milliards d'euros que lui réclame la Commission européenne. Le groupe, qui va faire appel de cette décision, est accusé d'avoir abusé de la position dominante de son système d'exploitation mobile Android. L'Europe exige que Google rectifie le tir dans les 90 jours sous peine de coûteuses sanctions.

Pour faire face à la montée en puissance d'Amazon dans l'alimentaire, le géant américain de la distribution, Kroger, a décidé de s'allier mi-août avec Alibaba, le géant chinois de la vente en ligne. Il va commercialiser les produits de la marque Simple Truth sur la plateforme Tmall Global, qui vend des produits internationaux auprès des consommateurs chinois. Grâce à cette opration, Alibaba renforce de son côté son positionnement sur la vente de produits d'épicerie en Chine, où il fait face à la concurrence de son ennemi juré sur place, JD.com.

Concurrence sur le marché de la foodtech

Pour ne pas se laisser déborder par la concurrence, Alibaba a également tissé fin juillet une alliance avec Starbucks. Sa filiale spécialisée dans la livraison de repas Ele.me livrera pour le compte de Starbucks des cafés directement chez le client final à partir de cet automne. Le géant de la distribution de cafés espère ainsi rattraper son retard sur des start-up chinoises comme Luckin, qui livre ses boissons à domicile en moins d'une demi-heure.

En France, la concurrence acharnée à l'oeuvre sur le marché de la livraison de repas a eu raison de Foodora. Sa maison-mère, l'allemande Delivery Hero quitte le marché français et discute avec des repreneurs à qui elle souhaite revendre son activité.

La start-up barcelonaise Glovo, qui avait déjà levé 30 millions d'euros en octobre 2017, annonce un nouveau tour de table de 115 millions d'euros pour booster le développement de son app de livraison de produits (repas, mode, high tech….) en moins d'une heure en Amérique latine et dans la zone EMEA. Ce concurrent d'Amazon et de Deliveroo veut également améliorer sa plateforme technique en développant les services aux coursiers, aux commerces et restaurants utilisateurs et aux clients finaux.

Dans l'univers des solutions SaaS de creation de sites e-commerce, le français Oxatis a mis la main sur PowerBoutique et sur ses 1500 clients marchands le 26 juillet.

Les pure players se lancent dans le brick&mortar

Le spécialiste de la vente en ligne de matelas américain Casper s'apprête à ouvrir 200 magasins de matelas aux USA dans les trois prochaines années. La société, qui a ouvert son premier magasin permanent à New York cette année, veut ainsi permettre à ses clients de tester phisiquement le produit avant de dégainer leur carte de credit.

En Europe, Zalando a décidé d'ouvrir son premier magasin permanent à Berlin. Il commercialisera des produits cosmétiques, secteur dans lequel le spécialiste de la vente en ligne de mode s'est lancé en mars 2018 en Allemagne. L'e-marchand ne prévoit pour l'instant pas d'ouvrir d'autres points de vente.

Croissances trimestrielles

Les e-commerçants ont annoncé les résultats du deuxième trimestre : Amazon a publié un chiffre d'affaires de 52,9 milliards de dollars, en hausse de 39% et des bénéfices de 2,53 milliards de dollars contre 197 millions il y a un an. En plus d'une vaste réorganisation de sa structure, Rakuten a annoncé une chiffre d'affaires de 270,3 milliards de yens, soit 18,5% de plus qu'à la même époque en 2017. Showroomprivé a quant à lui annoncé un chiffre d'affaires de 164,7 millions d'euros en hausse de 8,1% sur un an. Enfin, le chiffre d'affaires e-commerce de Walmart, scruté de près à la suite d'un ralentissement de la croissance pendant les fêtes de fin d'année, a crû de 40% aux Etats-Unis sur un an au deuxième trimestre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message