Les adhérents de Twinner disent oui à Go Sport

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Le rapprochement entre Twinner et Go Sport permet au second de gagner un réseau de magasins en montagne.
Le rapprochement entre Twinner et Go Sport permet au second de gagner un réseau de magasins en montagne.

Rien (ou presque) ne filtre, mais de source proche du dossier, les 153 adhérents du groupe Twinner ont approuvé le rapprochement avec Go Sport. Réunis le 23 juin en assemblée, ils devaient se prononcer sur la structure opérationnelle d’animation et de gestion de leur réseau par le biais d’un contrat d’affiliation conclu avec chacun sous enseignes « Twinner / Technicien du Sport ». Coté en Bourse, Go Sport, qui publiera ses résultats semestriels le 23 juillet, ne fait aucun commentaire. Twinner pèse 171 millions d’euros. Go Sport, troisième enseigne de sport en France après Décathlon et Intersport, cherche depuis de nombreuses années à nouer une alliance avec un homologue du secteur. Une tentative qui a échoué par deux fois, l’une avec Sport 2000, l’autre avec Intersport. Largement distancé par Décathlon et par Intersport, Go Sport connaît quelques difficultés depuis quelques années. L’an passé, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 642 millions d’euros, en baisse de 5 % par rapport à l’exercice 2012 à surface comparable. Il rassemble 336 magasins implantés dans 12 pays : 179 Go Sport (dont 40 en franchise) et 157 Courir (dont 2 en franchise). En France, Go Sport a récemment amorcé son développement en franchise - uniquement sous l’enseigne Go Sport - et comptait 7 points de vente franchisés au 31 décembre 2013.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA