Les ambitions de Toujust, la nouvelle enseigne de supermarchés

Comme LSA l’annonçait dès le 18 janvier, le projet de la nouvelle enseigne de supermarchés Toujust soutenue financièrement par ses fournisseurs prend corps. Voici quelques chiffres qui illustrent ses ambitions.

Partager
Les ambitions de Toujust, la nouvelle enseigne de supermarchés
Le premier magasin de l'enseigne à Alès sera scruté sur toutes les coutures tant le modèle est original.

Dans un article paru le 18 janvier sur notre site, LSA vous révélait les ambitions de Fabrice Gerber, fondateur de Toujust qui travaille depuis près d’un an et demi au développement de cette enseigne qui doit voir le jour le 1er mars avec un premier magasin à Alès. Son principe : "avancer sur un pied d’égalité avec ses fournisseurs rassemblés autour d’une centrale d’achat internalisée pour proposer aux consommateurs leurs meilleurs produits au meilleur prix." Dans un communiqué qui a suivi l’annonce de la mise en œuvre des premiers magasins, Fabrice Gerber a précisé un certain nombre d’objectifs chiffrés.

310 magasins d’ici à 2027

Côté développement, le magasin d’Alès sera suivi par 9 autres ouvertures sur le premier semestre à Moneteau (89), Cambrai (24), Lempdes (63), Lens (62), Montauban (82), Terrasson (24), Saint Quentin (02), Saint Maur (36) et Arbent-Oyonnax (01). D'ici quatre à cinq ans, le distributeur, très ambitieux, vise 310 points de vente sur l’ensemble du territoire, en périphérie de villes de 8000 à 12000 habitants, avec 4 000 collaborateurs. Sachant que l’enseigne vise dès cette année 50 magasins.

Nos prix sont au plus juste puisque sans accumulation de marges, et notre environnement professionnel est basé sur la confiance.

Fabrice Gerber, fondateur de Toujust

En terme d’offre, Toujust pense pouvoir proposer des prix jusqu’à 5% à 10% moins chers que ses concurrents directs (en s’appuyant essentiellement sur des produits à marques propres fabriqués par ses fournisseurs actionnaires, une centaine aujourd’hui) le tout dans un environnement que le fondateur décrit comme "chaleureux à la décoration soignée". Chaque magasin s’appuiera sur un point chaud de pains et viennoiseries frais, cuits sur place toute la journée et un espace snacking proposant des recettes inspirées de la street food pour favoriser la restauration sur place. L’assortiment de plus de 7 000 références avec 80% d'articles alimentaires – dont 45% de frais – et 20% de non-alimentaire permettra de "répondre à l’essentiel des besoins", indique l’enseigne. A noter qu’au moins 70% des produits frais devraient être made in France. Enfin, chaque magasin devrait compter au moins 15 collaborateurs.

À LIRE AUSSI

Toujust, la nouvelle enseigne de supermarchés qui associe les fournisseurs

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

HAYS

Ingénieur commercial ENR H/F

HAYS - 07/02/2023 - CDI - Millau

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

ZESTIA

ZESTIA

L’immobilier comme vous ne l’avez jamais vécu.

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS