Les ambitions françaises de Colruyt

|

Le groupe belge va accélérer son déploiement en France. En commençant par son fief actuel, l'est de la France. En parallèle, il continue d'adapter les recettes qui ont fait son succès en Belgique aux 42 Colruyt français.

Colruyt cultive la discrétion comme d'autres les orchidées. Il nous a fallu trois mois pour rencontrer Dries Colpaert, le directeur général France de Colruyt, qui, à sa décharge, partage son temps entre la Belgique, Paris et Rochefort-sur-Nenon (Jura), le siège de Colruyt en France. « Vous êtes venus depuis Paris pour nous voir ? » Eh oui, c'est que Colruyt a de l'actualité ! Une ouverture en octobre, à Corbeil-Essonnes (Essonne), qui a étonné tout le monde. C'est, en effet, la première fois que Colruyt sortait de son fief hexagonal : le Grand-Est. En 2010, le groupe prévoit cinq autres créations de magasins en Lorraine et à Poligny (Jura). « Il reste beaucoup de possibilités dans le Grand-Est qui va, selon nos critères, de la Lorraine à Valence, explique Dries Colpaert. C'est notre principale priorité. La seconde priorité sera de nous développer du Centre au sud de Paris. » Et pour cause : dans ces régions, le groupe a posé ses bases logistiques avec deux entrepôts, à Rochefort-sur-Nenon et à  Châteauneuf-sur-Loire (Loiret), et neuf plates-formes d'éclatement. Colruyt en France, ce sont aussi les enseignes de proximité Coccinelle, CocciMarket et Panier Sympa que le Belge développe avec Francap Distribution, la société héritée de Ripotot, acquise en 1996 par Colruyt.

Zoom sur la France

5

Le nombre de nouveaux magasins en 2010

2 600

Le nombre de salariés

28O M€

Le chiffre d'affaires en 2009 (branche retail)

500 M€

Le chiffre d'affaires en 2009 (branche restauration)

 

 

Dans la corbeille, 30 % de Francap, le reste appartenant à une vingtaine d'actionnaires. « Nous nous partageons la France », poursuit Dries Colpaert. Ce n'est pas tout. Francap, affiliée à la centrale d'achats du groupe Cora, Provera, achète en partie pour Colruyt France. Ainsi, Francap développe les marques de distributeurs Belle France et les Délices de Belle France. Au total, Colruyt dispose de 1200 références de MDD. Certaines viennent de Belgique, comme les 400 produits premiers prix connus sous la marque Everyday et une cinquantaine de produits « verts » Bio-Time.

LE PARC EN FRANCE

42 Colruyt (tous intégrés)

1 Dreamland

16 Coccinelle (dont 9 magasins intégrés)

74 CocciMarket (tous affiliés)

115 Panier Sympa (tous affiliés)

Point commun avec le Groupement des Mousquetaires : Colruyt a depuis toujours un pied dans l'industrie. Waldico, filiale stockage et distribution des marchandises (621 salariés), possède quelques unités de production (mise en bouteille de vin, emballage de riz et torréfaction de café). La filiale Vlevico (581 salariés) assure la transformation de la viande pour les rayons boucherie, charcuterie et surgelés des magasins du groupe. « La boucherie est l'un de nos points forts, assure Dries Colpaert. Nous investissons beaucoup dans la formation du personnel, notamment pour les bouchers. En 2009, nous en avons formé une vingtaine. » Autre atout : l'espace fraîcheur. Les magasins ne disposent pas d'un choix énorme, mais l'offre doit toujours rester fraîche. Les fruits et légumes sont disposés non loin des produits frais et surgelés afin de bénéficier de températures froides. Une disposition à laquelle les Français ont parfois eu un peu de mal à s'habituer.

 

LE PARC EN BELGIQUE

214 Colruyt

63 Okay

6 Bio-Planet

38 Dreamland

« Tout au long de leurs trajets, nos fruits et légumes ne subissent pas de choc thermique », certifie Dries Colpaert. Peu à peu, ce directeur applique dans l'Hexagone les particularités de la Belgique. Comme la garantie des prix les plus bas en marques nationales, ce que la filière France promet depuis début 2009. L'entité française a embauché huit salariés qui relèvent les prix de 4 000 produits à marque nationale tous les quinze jours. « En Belgique, Colruyt est un concept assez unique, explique Laurent Dusollier, partner de Roland Berger. Ce soft-discounter sait ajuster ses prix instantanément et localement, par point de vente, grâce, entre autres, aux informations remontées par les clients via un numéro Rouge. Son slogan " vous ne trouverez pas moins cher " se vérifie et est très crédible auprès des Belges. »

Colruyt en Chiffres

6,3 Mrds E

Le chiffre d'affaires 2009, en hausse de 11,2 %



431,8 M E

Le résultat d'exploitation 2009, en hausse de 7,5%



21 000

Le nombre de salariés

Source : Colruyt

Avec la discrétion, le groupe cultive aussi l'art d'économiser. Pas de chichis à Rochefort-sur-Nenon. Et, comme on peut faire beaucoup d'économies en misant sur le développement durable, le groupe s'est engagé sur cette voie dès 1990. Ses congélateurs sont fermés, ce qui lui permet de réduire sa consommation de 35 000 000 kWh, soit l'équivalent de 10 000 ménages par an. Les chauffeurs sont formés à l'écoconduite et Colruyt s'est engagé à produire toute l'électricité dont il a besoin à partir de sources d'énergie renouvelables. Pour 2011 au plus tard.  

«La base, c’est le concept belge que nous adaptons à la sauce française»

Depuis douze ans qu'il s'est installé avec femme et enfants dans le Jura, ce Flamand de 51 ans a gardé une pointe d'accent. Et pour cause, il retourne souvent à Halle, au siège de Colruyt car, outre le fait d'être le directeur général du groupe pour la France, il est aussi membre du comité de direction du groupe. La récompense d'une fidélité à toute épreuve. Il entre chez le discounter belge sitôt son MBA de l'université de Dallas (Texas) en poche. Pendant huit ans, cet amateur de vins fins s'occupe de comptabilité, puis part à Bruxelles comme responsable de magasin. Il revient au siège pour concevoir des systèmes informatiques avant de devenir DRH du groupe, de 1992 à 1998. C'est alors que Colruyt met la main sur le distributeur jurassien Ripotot, et Jef Colruyt, patron de l'entreprise depuis 1994, nomme Dries Colpaert, responsable de la France.

« J'ai découvert la restauration hors domicile avec la société Ripotot qui nous a permis de développer cette activité sous l'entité Pro à Pro Distribution. » Depuis, l'homme n'a eu de cesse « d'importer » les bonnes pratiques belges dans les 42 magasins français.


Dries Colpaert, DG France de Colruyt Depuis 1998

 

 

Un pied dans l'industrie

 

Sur Magasin LSA, contactez vos futurs fournisseurs et grossistes en quelques clics. Retrouvez tout pour equiper votre commerce

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2136

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous