Les American Girls prennent le relai de Barbie chez Mattel

|

Les ventes record des American Girls ont permis à Mattel de compenser la baisse des ventes des Barbies sur le premier trimestre de l'année.  

Mattel

Le fabricant américain de jouets Mattel a dépassé les prévisions les plus optimistes, avec un résultat quintuplé au premier trimestre, favorisé par un effet de base positif mais aussi par la progression des ventes d'une nouvelle rivale pour sa célèbre Barbie.

Sur les trois mois achevés fin mars, Mattel a dégagé un bénéfice net de 38,5 millions de dollars, contre 7,8 millions de dollars un an plus tôt, selon un communiqué publié mercredi par l'entreprise.

Les résultats du premier trimestre 2012 avaient été plombés par les coûts d'intégration de la nouvelle acquisition HIT Entertainment, la société détenant les droits sur Thomas le petit train.

Mais hors exceptionnels, le groupe californien peut aussi afficher une forte progression de ses performances sur les trois mois écoulés.

Le résultat opérationnel a bondi de 129%, pour atteindre 65,8 millions de dollars, grâce à des efforts sur la gestion, alors que les ventes consolidées ont progressé de 7%, pour s'établir à 995,6 millions, ce qui est là encore meilleur que prévu par les analystes.

Les marques les plus établies du groupe ont pourtant vu leurs ventes flageoler : celles de petites voitures Hot Wheels ont baissé de 3% et celles de jeux pour nourrissons Fisher-Price se sont contractées de 7%.

Même Barbie a reculé de 2%. Mais ces baisses ont été compensées par la forte progression de la branche "American Girls", qui commercialise en direct dans ses boutiques jeux et accessoires pour les très jeunes filles. Cette branche a réalisé sur le trimestre pour 100,5 millions de ventes (+32%).

"American Girls" a réalisé de très bonnes ventes de poupées, a expliqué le groupe. C'est en particulier le cas des ventes de Saige, une poupée boulotte et aux bonnes grosses joues fort éloignée de la plastique de mannequin de Barbie. Les poupées "diaboliques" de la gamme Monster High ont également réalisé de bonnes performances commerciales.

Parmi les points faibles de cette publication figure la forte réduction du flux de trésorerie, tombé de 171 millions à 62 millions, en raison d'une augmentation du besoin de fonds de roulement.

Mattel versera un dividende trimestriel de 36 cents. Sur l'année, la rémunération de ses actionnaires devrait donc atteindre 1,44 dollar, ce qui traduirait une augmentation de 16% par rapport à l'exercice écoulé.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations