Les apéros du Grand Sud font leur trou

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

À côté des grandes références où l'innovation touche plus le marketing que le produit, des PME régionales proposent des apéritifs typés afin d'éveiller le désir du consommateur...

Dans les apéritifs anisés, le consommateur apprécie toujours les valeurs sûres - Ricard, Pernod 51, Duval, Berger, Casanis, Janot... -, qui, l'été, se disputent le rafraîchissement de son palais par 4 x 3 et gadgets « collector » interposés. Mais il ne néglige pas pour autant la découverte de pastis aux goûts et arômes plus complexes, issus de recettes régionales ancestrales. Entre le « pastis de Marseille » à 45% d'alcool et les « pastis traditionnels », chacun trouve sa place... ou tente d'en occuper une !

 

Tradition haut de gamme

 

938,7 M€

Le chiffre d'affaires des apéritifs anisés

+ 1,8%

L'évolution en valeur

Source SymphonyIRI

CAM 4 juillet 2010

* Versus 2009

La Distillerie du Périgord, à Sarlat (Dordogne), qui disposait du pastis Lapouge, du nom de son fondateur, lance ainsi son Pastis Premium, volontairement haut de gamme. « Il existe une niche de marché sur ces pastis élaborés, mais moins connus. La preuve : notre gamme n'en avait pas et on nous le réclamait », explique Jean-Michel Scherrer, directeur commercial de Cherry Rocher, propriétaire de la marque. À Jonquières (Vaucluse), la distillerie Girard joue déjà sur les deux tableaux : un Pastis de Marseille à 45% qu'elle a doté récemment d'une bouteille gravée et d'une étiquette ovale revisitée, et un Pastis de Provence, où elle met en avant le fondateur de la distillerie, Jules Girard. « Notre identité est attachée à un terroir, confie Michel Dollé, son dirigeant. Faute de pouvoir s'offrir une campagne d'affichage, notre première image, c'est la signature du produit, car le consommateur est un vrai connaisseur des marques. »

Pionnière de ce segment de marché, la Distillerie de Haute-Provence à Forcalquier tire la moitié de ses ventes d'apéritifs et liqueurs de son pastis Henri Bardouin, mais l'Absente, à base d'absinthe à 55 °, est devenue son deuxième produit-vedette. « Le pastis reste cantonné au marché français. L'Absente nous permet de toucher les consommateurs étrangers. Les artistes du XIXe siècle lui ont donné une aura internationale » souligne Alain Robert, son PDG.

 

Leader inventif

 

Incontestable leader sur le pastis de Marseille, même sur cette ville où Pernod le devançait jusqu'alors, Ricard commercialise un nouveau conditionnement, en 35 cl, pour l'instant ciblé RHF. Il relance aussi Pacific, son « pastis sans alcool » sur lequel il ne communiquait plus. La progression du marché des apéritifs sans alcool l'a incité à ressusciter la naïade qui a fait la notoriété de la marque. « L'anis fait partie de l'ADN de Ricard. Mais nous complétons la gamme par des Pacific aromatisés menthe, pour rappeler le Perroquet, ainsi qu'à la noix de coco ou aux fruits de la passion pour conquérir de nouveaux amateurs », indique Muriel Dessenis, chef de groupe pôle apéritifs de Ricard, qui mise par ailleurs sur Lillet (85% de vin de Bordeaux, 15% de liqueur d'orange), qualifié d'apéritif « chic » pour séduire une clientèle féminine.

Le retour de la naïade

Profitant de l'apétence des consommateurs pour le sans-alcool, Ricard relance son Pacific et l'aromatise à la noix de coco, aux fruits de la passion et à la menthe. La naïade qui en a fait le succès sort de l'ombre.

Premium

La Distillerie du Périgord propose un produit résolumment haut de gamme, le Pastis Premium. Ce pastis élaboré est constitué d'anis étoilé, d'anis verte, de fenouil et d'épices.

Édition spéciale

Suze habille cette bouteille de gentiane d'un blanc opaque signée Jean Cocteau. Elle sera disponible à partir de novembre 2010.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2HSB2010

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA