Les balances, options pratiques

|

Les avancées technologiques dans l'univers des balances offrent une foule d'options aux magasins. Exemple au Leclerc de Plessis-Belleville (Oise), qui vient de renouveler son parc auprès de Bizerba.

Pratiques, rapides, fiables, évolutives... Autant de critères qui ont guidé le choix de Cyril Dumas, le directeur du Leclerc flambant neuf de Plessis-Belleville, dans l'Oise, au moment de renouveler son parc de balances. « L'objectif, c'est d'offrir aux consommateurs les solutions les plus simples pour la partie pesée en libre-service, explique-t-il. Quant à notre personnel, en boucherie, poissonnerie ou au rayon traiteur, nous voulons qu'il bénéficie des solutions les plus rapides et plus ergonomiques. » Un cahier des charges qui amènera le magasin à retenir les solutions proposées par le fabricant allemand Bizerba. À chaque rayon, désormais, sa spécificité.

 

LS et vente assistée

Premier espace, les fruits et légumes. Avec un choix clair : « Nous voulions une solution souple qui permette d'alterner le libre-service, en semaine, et la pesée assistée, en fin de semaine et le week-end, pour accélérer le flux clients », explique Cyril Dumas. C'est un modèle de balance réversible qui a été retenu. « Il suffit de déverrouiller le plateau pour le faire tourner et passer d'un mode libre-service à la vente assistée », indique Frédéric Groubon, directeur commercial retail de Bizerba France. Afin de fluidifier au maximum la gestion, dans un rayon où les références tournent vite suivant les saisons, la balance a été reliée au back-office de Leclerc. « Dès qu'une référence de fruits ou légumes est commandée par la centrale, elle apparaît dans la base de données de la balance », poursuit Frédéric Groubon. Une mise à jour automatique valable aussi pour les prix.

 

EN POISSONNERIEHygiène et praticité

Les deux balances sont suspendues, pour gagner de la place et mieux nettoyer le sol. Sur ce modèle, Bizerba propose une imprimante décalée sur le côté de l'écran, ainsi protégée du ruissellement. La gamme de papier Linescreen, elle, ne craint pas l'humidité. Enfin, l'écran tactile, adapté à la saisie avec des gants, se nettoie avec de simples lingettes.

.

 

EN BOUCHERIERapide et précis

Le clavier tactile spécifique, avec code couleurs par type de viande, permet une saisie rapide. De plus, des capteurs permettent de gagner en précision : jusqu'à 6 kg, la viande est pesée de 2 g en 2 g, contre 5 g auparavant. Enfin, les stickers de promotion sont insérés dans la machine. Plus besoin pour le boucher de les coller à la main.

Des codes-barres protégés de l'humidité

Au rayon poissonnerie, la problématique est différente. L'hygiène d'abord. La balance suspendue, c'est désormais un classique, permet de nettoyer en continu le sol. Quant à l'écran tactile, conçu spécialement pour la saisie avec des mains gantées, il se nettoie avec des lingettes et peut être « bloqué » pendant cette phase. L'innovation, ici, est aussi d'avoir opté pour une imprimante décalée sur le côté de l'écran. « Cela évite qu'elle subisse le ruissellement pendant que le vendeur fait sa saisie sur écran », indique Daniel Trelcat, commercial chez Bizerba. Enfin, l'imprimante à tickets bénéficie d'une innovation dernier cri : « Le papier utilisé ne craint pas l'humidité. Ce qui évite les problèmes de lecture de codes-barres sur les sachets détrempés de poisson, lors du scanning en caisse », note Daniel Trelcat. Le papier est par ailleurs garanti sans bisphénol A.

La praticité, encore, a guidé le choix de Leclerc au rayon traiteur, où le magasin propose aussi du fromage et de la charcuterie à la coupe. « Ce que je voulais éviter, ici, c'est qu'un vendeur qui prenne une commande soit obligé de changer de balance pour enregistrer le fromage, avant de changer encore de balance pour la charcuterie », raconte Cyril Dumas. Des allers et retours désormais inutiles : le vendeur suit le client dans le rayon et peut enregistrer l'ensemble des articles sur n'importe laquelle des quatre balances : deux situées dans l'espace traiteur, l'une dans la partie charcuterie et la dernière devant le fromage. Autre gimmick : les références à plus forte rotation dans tout le rayon apparaissent dès la page d'accueil. Des codes couleurs, enfin, distinguent les différents univers pour une recherche plus intuitive pour le vendeur.

 

EN TRAITEUR, CHARCUTERIE ET FROMAGE À LA COUPETouches personnalisables

Gros défi dans ce rayon : suivre le client qui, dans la même commande, peut grouper fromage, charcuterie et produits traiteur. Les balances permettent donc ici de passer d'une famille à l'autre sur chacun des quatre appareils du rayon, sans avoir besoin de faire des allers-retours incessants sur la même balance. Un écran dirigé côté clients affiche aussi le produit et son prix. Pour aller plus vite, les produits à plus forte rotation, comme le jambon blanc, sont mis en valeur sur l'écran tactile grâce à un code couleur.

 

EN FRUITS ET LÉGUMESLibre-service ou vente assistée, au choix

Le magasin voulait se laisser le choix, ici, entre le libre-service la semaine, et la vente assistée, en fin de semaine, pour servir plus rapidement la clientèle. Résultat : une balance réversible, le plateau pivotant en quelques secondes. Autre avantage, la balance est reliée au back-office du magasin et se met à jour automatiquement pour les changements de prix ou de références.

À 2 grammes près

Au rayon boucherie, enfin, un soin particulier a d'abord été apporté à la précision. « Grâce à la qualité des capteurs, la balance pèse la viande par tranches de 2 grammes près, jusqu'à 5 kg, et affiche le poids exact au-delà », détaille Franck Bonnafous, commercial chez Bizerba. Ce qui peut faire une sacrée différence : « En général, les balances pèsent la viande à 5 grammes près », témoigne Cyril Dumas. Enfin, la boucherie du magasin s'est dotée d'une emballeuse automatique qui permet d'intégrer directement les stickers pour les promotions ou l'origine de la viande. « Plus besoin de les coller à la main », se félicite le boucher du magasin. Utile, quand on sait que jusqu'à 30 barquettes peuvent être emballées à la minute.

ÉQUIPEMENT

Les nouvelles balances à découvrir

Plus vertes

La nouvelle gamme Evo Line de Mettler Toledo propose des écrans led, beaucoup moins énergivores et plus durables. Outre un design soigné, la gamme dispose aussi d'un écran client orientable et ajustable. Le plus : un logiciel qui permet d'imprimer des affiches dans divers formats ou de proposer des recettes aux clients en fonction des produits qu'ils viennent d'acheter.

EVO LINE, PAR METTLER TOLEDO

Plus interactives

Un véritable PC que cette gamme CS-1000 de Precia Molen, avec une grande richesse fonctionnelle : lien comptabilité, programme de fidélité, gestion des stocks dynamique ou reporting décisionnel. Et de multiples usages : vente directe, contrôle des stocks entrepôts au niveau global ou du magasin, gestion des bons de livraison... Un afficheur supporte aussi la vidéo, dans une optique d'affichage dynamique.

GAMME CS-1000, PAR PRECIA MOLEN

Plus précises

Chez Bizeba, la gamme SC II couvre tous les besoins, de la balance monobloc aux modèles suspendus. Le fil rouge, c'est une grande précision et une foule de solutions, à choisir : contenus affichables sur l'écran côté client (informations, promos, ventes complémentaires), tous les ports pour y relier tiroirs-caisses, scanners... Et une batterie lithium-Ion intégrée, garantissant une autonomie de dix heures en cas de problème.

GAMME SC II, PAR BIZERBA

 

Sur Magasin LSA, contacter tous les experts d'agencement pour votre magasin

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2231

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message