Les besoins en recrutements explosent dans le retail

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le cabinet Robert Walters vient de publier son baromètre de l’emploi qui révèle une hausse significative du volume d’offres d’emploi dans le secteur du retail : +18% sur les 3 premiers trimestres 2017 par rapport à la même période en 2016. Un rebond inédit qui confirme un redémarrage du secteur.

Le nombre d'annonces dans le retail pour dénicher des chargés de développement commercial est passé de 1778 à 3490 en un an.
Le nombre d'annonces dans le retail pour dénicher des chargés de développement commercial est passé de 1778 à 3490 en un an.© lenetsnikolai - Fotolia

Fini la morosité économique, le retail repart en campagne. Preuve à l’appui avec le nombre d’offres d’emplois publiées par les distributeurs. Le baromètre de l’emploi réalisé par Robert Walters s’est appuyé sur les données de Jobfeed, qui fournit un aperçu de pratiquement toutes les nouvelles offres d'emploi publiées sur Internet en France. Résultat : +18% d’offres d’emploi sur les trois premiers trimestres 2017, par rapport à la même période en 2016 « C’est la première fois que cette hausse est si forte depuis les années crise » précise Justine Baronnet-Fruges, manager de la division retail et grande consommation chez Robert Walters interrogée par LSA.

Les postes de développement commercial très plebiscités...

« Il y a une vraie corrélation entre le dynamisme du secteur, ses ouvertures et son expansion avec pour conséquence directe une hausse des besoins en recrutement », avance encore l’experte. Le cabinet de recrutement s’est intéressé à l’évolution des offres d’emploi des cadres. Dans le détail, la « chasse aux talents » concerne tous les types de profils, à commencer par le chargé de développement commercial (+ 96 % ! ), le chef de rayon GMS (+48%), les responsables à l'export (+ 25 %)…

... Mais pas de hausse de salaires pour autant

« Dans un environnement de plus en plus contraignant et dépendant de la transformation digitale et un marché tendu et disputé, le besoin d’expertises des acteurs du retail devient urgent. L’emploi des cadres a profité de façon naturelle de cette tendance sur les trois premiers trimestres 2017 », commente encore la responsable. Qui précise que cette recrudescence concerne surtout la distribution non-alimentaire et les e-commerçants. Pour autant, ces fiches de poste ne présentent pas de salaires plus attractifs…

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
X

Découvrez chaque mois et GRATUITEMENT, le portrait d’un décideur qui fait l’actualité, les nominations importantes du secteur et les dernières fiches biographiques du Carnet des décideurs LSA.

Tous les faits marquants dela journée identifiés, sélectionnés et classés par la rédaction de LSA.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA