Les biscuits Delacre dans le giron de Ferrero

|

Ferrero aurait racheté les biscuits Delacre au turc Yildiz. Un premier pas dans l'univers des biscuits pour le groupe italien.

Le groupe Ferrero, propriétaire de Nutella, aurait acquis les célèbres biscuits d'origine belge.
Le groupe Ferrero, propriétaire de Nutella, aurait acquis les célèbres biscuits d'origine belge.

Les célèbres biscuits Delacre seraient tombés dans l’escarcelle de Ferrero (Kinder, Nutella, Tic Tac ou encore Mon Chéri). En juillet dernier, le puissant groupe italien qui a généré en 2015 un chiffre d’affaires de 9,5 milliards d’euros (exercice clos au 31 août), aurait émis une offre d’acquisition de la société d’origine belge passée sous pavillon turc depuis le rachat en 2014 de United Biscuit par Yildiz. Le quotidien La Stampa évoquait alors la volonté de Ferrero de s’implanter sur ce marché où il n’était pas présent et au potentiel de croissance significatif, à travers une société distincte. Selon l'hebdomadaire économique flamand De Tijd, l'autorité de la concurrence française aurait confirmé l'opération dont le montant reste inconnu. Chez Ferrero et Yildiz, on s’abstient pour l’instant de tout commentaire.

Valse de propriétaires

Créés en Belgique 1891 par Charles Delacre, un Français expatrié à Bruxelles, les biscuits Delacre sont distribués dans plus de 30 pays et fabriqués dans ses usine de Lambermont en Belgique et à Nieppe, dans le Nord de la France où sont notamment produits les biscuits Delichoc. Célèbre pour ses "Cigarettes Russes" ou encore le "Biarritz", la société qui génère 120 millions d'euros de chiffre d'affaires avait été vendue en 1998 par l’Américain Campbell Soup au groupe britannique United Biscuits, déjà propriétaire, entre autres, des marques Mc Vitties, Verkade, et BN.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations