Les boissons chaudes ont la cote au bureau

|

55% des Français actifs consomment des boissons chaudes provenant de distributeurs automatiques au moins deux fois par jour sur leur lieu de travail, selon une étude Ifop pour NAVSA (Chambre syndicale National de Ventes et Services automatiques).

café
café© wikipedia

9 Français sur 10 achètent des boissons chaudes dans les distributeurs automatiques et 52% d’entres eux choisissent du café. Mais ce que révèle l’étude, c’est qu’un Français sur deux se procure ces breuvages sur son lieu de travail. Parmi eux, 77% en achètent une fois par jour, 55% deux fois et 28% au moins trois fois.

Un moment attendu et ritualisé

Visiblement, les boissons chaudes sont favorisées le matin chez la plupart des Français puisqu’ils sont 59% à les consommer dans la matinée et 46% à se précipiter dessus dès leur arrivée au travail. La plupart des personnes interrogées associent leur boisson à un moment de détente. Seuls 3% en consomment lors d’une réunion.

Souvent associée à une pause, la consommation de boisson chaude est un moment auquel 77% des sondés sont attachés, voir très attachés pour 32% d’entres eux. Les personnes qui boivent trois boissons chaudes ou plus par jour sont même 86% à 98% a particulièrement apprécié ce moment.

Les plus habitués à la consommation de breuvages en distributeurs ont des rituels face à leur consommation, comme le moment auquel ils vont acheter leur produit : en arrivant au travail ou après le déjeuner.

L’importance du prix

Cependant, face à la situation économique, 49% se disent prêt à diminuer leur consommation de boisson si les prix augmentaient. Les plus jeunes ayant des revenus plus faibles, sont même 60% à déclarer diminuer dans ces circonstances. Les buveurs de boissons en tous genres, autres que le café, sont ceux qu’une hausse de prix ferait le plus réfléchir, puisque 68% diminueraient leur consommation de boissons chaudes en distributeurs automatiques.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter