Les Brasseries Kronenbourg, 350 ans cette année, font tout pour rajeunir

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les Brasseries Kronenbourg fêtent leurs 350 ans. En effet, cette entreprise désormais sous pavillon danois – c’est la deuxième filiale du groupe Carlsberg avec 932 millions d’euros de chiffre d’affaires (+1%) - est née en 1664 à Strasbourg, précisément dans le quartier de Kronenbourg. Un anniversaire sous haute pression car le marché français de la bière, s’il se tient bien en GMS, a été perturbé dans les bars en 2014 où les ventes ont chuté de 7%, suite à la hausse de 160% des droits d’accise instaurée en janvier 2013.

Logo de Kronenbourg

La bonne nouvelle ? Ce marché, s’il chute en volume, continue de se valoriser, ce qui est atypique au niveau européen. Alors, les Brasseries Kronenbourg (BK), dirigées depuis un an par Marc Vermeulen, veulent tenter de tirer parti de cette premiumisation. Une voie qui permet d’améliorer l’image de la bière, souvent associée au binge drinking, alors que c’est un « produit sain et noble », estime Marc Vermeulen.

Kronenbourg reste la première marque du marché en volume

(part de marché en volume sur le total bière)

Kronenbourg :                 17,6% (-0,7 point)

1664 :                                   10,3% (+0,4 point)

Grimbergen :                    2,4% (+0,4 point)

Carlsberg :                          0,8%

Skoll :                                   0,3%

Avec ces cinq marques, l’entreprise BK pèse 31,4% du marché global de la bière.

 

L’Innovation en 2014 ?  K by Kronenbourg

A Obernai  (67), dans l'immense usine de BK, les maîtres-brasseurs sont en train de brasser K by Kronenbourg, soit deux bières aromatisées, l’une au citron vert, l’autre aux fruits rouges. Son graphisme bouscule les codes avec une étiquette très Pop Art. « Il y a un engouement pour les bières fruitées, moins amères que les bières classiques », estime Marc Vermeulen. Notamment chez les jeunes adultes, la cible de K by Kronenbourg. Ces deux nouveautés vont étoffer la gamme Kronenbourg aux côtés de Kro Pur Malt et de Kronenbourg Ambrée.

 

K By Kronenbourg a adopté les codes du Pop Art.

 

 

 

A fond sur les bières « tendance »

K by Kronenbourg va également étoffer le portefeuille de bières « tendance » de BK. Les bières tendance ?  Elles représentent seulement 5% du marché total de la bière mais connaissent une croissance insolente, de 14% l’an dernier. Une hausse due notamment au lancement de Skoll, une bière nordique aux arômes de vodka, par BK. Skoll a rejoint sur les étagères Desperados (Heineken) et Corona (AB InBev France), les deux premières bières tendance du marché français. « Les goûts des consommateurs évoluent, explique Marc Vermeulen, patron des Brasseries Kronenbourg depuis un an. Nous devons accompagner ce changement avec des nouveautés tout en capitalisant sur Kronenbourg, une bière cœur de marché, un segment  qui a de beaux jours devant lui ».

 

Un anniversaire fêté tout au long de l’année

350 bougies ? Faut-il les souffler en grande pompe et avec qui ? A cette question, les Brasseries Kronenbourg répondent qu’il y aura des évènements « tout au long de l’année » mais sans tout dévoiler. Cependant, il y aura un livre dont la sortie est prévue en juin et qui retracera l’histoire de cette entreprise d’origine alsacienne. Mais aussi une bouteille en édition limitée en magasins qui soulignera l’âge de la marque Kronenbourg qui, en 1922, avait été baptisée Tigre Bock avant de prendre définitivement le nom de Kronenbourg, cela en 1952.

 

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA