Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement LSA.fr - édition Abonné

Mousseux et champagnes : Les bulles n'ont plus le goût de la fête

MAGALI PICARD |
|

Publié le 01/11/2019

Les ventes de champagnes accusent une forte baisse, pénalisées par la loi Egalim qui encadre les promotions. Les marques sont plus ou moins touchées selon leur positionnement.

Ce qu’il faut retenir Près d’un champagne sur deux étant vendu en promotion, la loi les encadrant a eu pour effet de les ramener à un niveau plus raisonnable Certaines marques lancent déjà des mécaniques nouvelles de promotions pour contourner la loi Les fêtes de fin d’année seront décisives pour rattraper les méventes de 2019
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu
Votre accès est temporairement suspendu, nous vous invitons à prendre contact avec le Service Clients à abo@infopro-digital.com
Vos codes d'accès sont erronés.
Veuillez saisir votre email et votre mot de passe.

En vous abonnant à LSA, vous accédez à :

  • Des analyses exclusives sur les tendances et les marchés de consommation
  • En avant-première, des nouveaux concepts de magasins et des innovations PGC
  • Le suivi des stratégies d’enseignes et de sites marchands, alimentaires et non alimentaires
  • Des idées et des bonnes pratiques en matière de Commerce connecté
  • Des chiffres clés et données exclusives : base de données marchés PGC (CA, évolutions...), base de données Magasins (par enseignes, par zones...), base de contacts Centrales d’achats
Votre abonnement à LSA vous donne accès à :

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2575

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres