Les cadeaux d’occasion ont le vent en poupe pour Noel

|

D’après une étude menée par Deloitte et Cetelem en 2011 sur la consommation et les dépenses de fin d’année, les européens affichent des intentions d’achat à la hausse mais un comportement modifié. Ces derniers ont décidé, malgré la crise, de moins se priver tout en ajustant leur consommation et trouver le cadeau au meilleur prix. Si 39 % des Français sont prêts à dépenser plus pour se faire plaisir, 15 % des consommateurs -20 % chez les moins de 30 ans- achèteront des cadeaux d’occasion afin d’allier économie et plaisir.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message