Equipmag 2016

Les caisses en pleine transformation chez Franprix

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier 2 000 € environ de coût final pour un poste d’encaissement mobile une fois le test étendu, selon l’enseigne.

Franprix Caissière Rue Saint-Dominique
Franprix Caissière Rue Saint-Dominique© LSA / CC

Diminuer les files d’attente, gagner en proximité et multiplier les caisses à moindre frais : les objectifs de Franprix en encaissement sont ambitieux. Et dans le cadre du déploiement de son concept Mandarine, l’enseigne teste un système depuis fin mars, avec la disparition des caisses traditionnelles. Cet espace a été aplani, et elles sont à présent remplacées par de grandes tables avec tablettes tactiles, terminal de paiement et balances intégrées. Pour scanner les produits, les hôtes de caisse disposent d’une bague fixée au doigt, qui lit les codes-barres. Ce dispositif a aussi été prévu dans une version mobile: les employés peuvent remonter la file d’attente et accélérer l’enregistrement des petits paniers. Et l’hôte de caisse peut effectuer l’ensemble des opérations liées à un encaissement traditionnel. Il est équipé d’une pochette contenant un fonds de caisse classique, d’une bague-scanneur reliée à un smartphone, et d’un TPE. Des tests sont en cours dans deux magasins parisiens. Une centaine de boutiques seront équipées en 2016. ?

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA