Les caissières à l'honneur pendant la cérémonie du 14 juillet

|

Plusieurs caissières ont été invitées par l’Elysée pour le défilé du 14 juillet 2020 afin de mettre en avant les employés en première ligne durant le confinement lié au Covid-19. Parmi elles, Laurence Durupt, animatrice de caisses au Carrefour d’Epinal Jeuxey depuis 30 ans.

Les employés en première ligne durant le confinement seront présents à la tribune d'honneur pendant la cérémonie du 14 juillet.
Les employés en première ligne durant le confinement seront présents à la tribune d'honneur pendant la cérémonie du 14 juillet.© Le Grand Condé - Wikimedia Commons

Pour Laurence Durupt, une journée un peu particulière a débuté aujourd’hui. L’animatrice de caisses de l’hypermarché Carrefour Epinal Jeuxey (88) a été invitée par le Président de la République pour assister à la cérémonie du 14 juillet à Paris. « Le préfet a voulu mettre en avant ce magasin. Le chef du magasin et mon chef de service ont décidé de me choisir pour représenter notre métier », explique la quinquagénaire.

Arrivée cet après-midi (lundi 13 juillet) à la capitale après un trajet en train, Laurence a déjà pu voir l’installation des structures pour la cérémonie qui se déroulera sur la Place de la concorde. Demain, elle sera présente dans les tribunes d’honneur. Son seul regret : « Je trouve dommage de me rendre seule à la cérémonie car tout le magasin a participé à cette période éprouvante moralement du confinement », confie-t-elle.

"Héros du quotidien"

Durant cette période atypique, les quelque 59 salariés de cet hypermarché vosgien dédiés à la zone de caisse ont en effet fait front commun, selon l'animatrice  présente dans ce magasin Euromarché puis Carrefour depuis tout juste 30 ans. « Nous étions des héros du quotidien, les clients nous remerciaient, nous offraient des bonbons et avaient plein de petites attentions, se souvient-elle, aujourd’hui, c’est redevenu normal », sourit-elle.

Comme elle, plusieurs caissières de différentes enseignes sont conviées lors des festivités du 14 juillet, de même que des soignants, et des policiers. La haute autorité de l’Etat a voulu rendre hommage aux métiers « en première ligne » durant le confinement lié à la pandémie du Covid-19.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter