Les centres commerciaux Carmila digitalisent leurs promotions

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

CARMILA La foncière de Carrefour, Carmila, a mis en place avec la société Armis une solution pour  digitaliser la communication des chéquiers promotionnels de ses centres commerciaux, afin de mieux cibler les promotions. Le détail et les résultats du dispositif.

La campagne digitale d'Armis pour Carmila a couté l'équivalent de 7% du budget du chéquier promotionnel traditionnel, en version papier.
La campagne digitale d'Armis pour Carmila a couté l'équivalent de 7% du budget du chéquier promotionnel traditionnel, en version papier.© delcuze@gmail.com

Les chéquiers promotionnels passent, aussi, au digital. Chaque année, les centres commerciaux du groupe Carmila diffusent à leurs clients des chéquiers promotionnels qui contiennent des bons de réduction valables pour les différentes enseignes du centre commercial. A date, bien que ces chéquiers soient aussi distribués en magasin, la majorité de leur distribution est réalisée en boîte aux lettres physiques, de façon non adressée, nécessitant une importante logistique et un coût non négligeable.

Les dessous du ciblage

Passer ces promotions sur la Toile revêt deux intérêts principaux : d’une part, le cout par contact s’avère plus faible, d’autre part, les consommateurs sont ciblés, les offres sont donc diffusés selon le comportement d’achats des visiteurs (horaire, situation géographique, support utilisé, produit recherché…) Concrètement, chaque bon de réduction de chaque enseigne du centre commercial est transformé en message publicitaire géolocalisé et est visible uniquement pour les clients se situant à 30 kilomètres autour du centre. Le client exposé peut recevoir des annonces sponsorisées sur Google, des publicités via Facebook ou encore des bannières publicitaires sur des sites tiers. S’ils cliquent sur ces contenus, les consommateurs sont dirigés vers l’offre promotionnelle du site internet du centre commercial où ils trouveront toutes les informations utiles à l’acte d’achat futur et l’ensemble des offres du chéquier virtuel.

Des couts au contact divisés par huit

La société Armis, qui a collaboré avec Carmila pour ses offres en ligne, a effectué des premiers tests « concluants » selon les intéréssés dans les centres commerciaux Cité Europe (à Calais) et le centre commercial Carrefour Bourges. « La solution d’Armis permet de renforcer le trafic sur les sites web des centres, dans une logique web-to-store. Le dispositif permet un double avantage publicitaire: tout d'abord, un processus industrialisé de création publicitaire sur Google, Facebook et bannières pour l'ensemble des offres du chéquier; puis, un processus d'optimisation locale pour sélectionner la bonne offre, au bon client, au bon moment et au bon endroit », souligne Quentin Jonas, directeur digital de Carmila. 60% de l’audience cible a été touchée pour 7% du budget du chéquier promotionnel traditionnel. Le chéquier a été envoyé à 250 000 personnes.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA