Les centres commerciaux plébiscités lors des temps forts du calendrier

|

Une étude réalisée par Iligo et Clear Channel pour LSA révèle que ces hauts lieux de commerce remportent la palme des endroits les plus fréquentés au moment des temps forts de l’année. La première édition du « baromètre des événements commerciaux ».

A la question « Quels circuits de distribution privilégiez-vous pour acheter des produits liés aux temps forts commerciaux ? », la réponse revient comme une rengaine. Que ce soit pour les emplettes de Noël, pour les soldes d’été comme d’hiver, ou pour la ­Saint-Valentin, à chaque fois, les centres commerciaux arrivent en tête, devant les hypermarchés, commerces de proximité et autres boutiques en ligne. « Nous avons été agréablement surpris de l’engouement pour les centres commerciaux, qui sont associés à des temps forts, y compris ­ethniques, comme Hanouka et le Ramadan », confirme Jalila Senhaji, responsable des études chez Clear Channel.

Plus précisément, 54% des 1 005 sondés, interrogés par Iligo pour Clear Channel et LSA, jugent ces temps forts commerciaux de façon positive. 21% les considèrent comme « avantageux » ; 12% estiment qu’ils sont « incontournables » et « agréables », enfin 8% y voient un moment « festif ». La rentrée scolaire reste l’événement qui rythme le plus l’année, selon les participants, suivi de Noël, les soldes et Pâques. Sans surprise, Noël et Pâques arrivent en tête pour les moments conviviaux et fédérateurs. La dimension plaisir est associée aux temps forts liés aux traditions familiales des Français (Noël, Saint-Valentin, Chandeleur, fêtes des Mères et des Pères, Pâques…). Enfin, les participants jugent, assez logiquement, que les bonnes affaires se font surtout au moment des soldes. Toutefois, 43% d’entre eux considèrent ces temps forts commerciaux de façon négative, car ils « encouragent à la consommation et aux dépenses ».

L’e-commerce en trouble-fête

Iligo a passé au peigne fin ces moments clé de l’activité ­commerciale. À de rares exceptions près, les centres commerciaux sont les lieux préférés pour réaliser des achats à ces périodes. « Au moment des soldes et à Noël, les centres commerciaux cumulent les taux de pénétration les plus forts », précise Marion Pintaux, directrice du marketing et des études Clear Channel. Globalement, ces lieux s’accaparent la majorité des sondés. À noter que les hypermarchés se placent en bon deuxième. Mieux, ils caracolent en tête concernant la Chandeleur, le Nouvel an chinois, Pâques et encore les opérations propres aux produits d’été.

La poussée des ventes en ligne se confirme aussi à travers l’analyse des temps forts commerciaux. 40% des sondés privilégient l’e-commerce à Noël et 39% pour les soldes d’hiver. Ce qui place le commerce en ligne en deuxième après les centres commerciaux… au détriment des grandes surfaces généralistes. Le « baromètre des événements commerciaux », réalisé par Clear Channel et LSA, rendez-vous bimestriel, sera l’occasion, pour Clear Channel, d’analyser les différences entre les intentions déclarées et les comportements des consommateurs, et ainsi renforcer son expertise.

Les hypers détrônés pour les soldes de noël

Taux de réponse en % à la question : « Quels circuits de distribution privilégiez-vous pour acheter des produits liés aux temps forts commerciaux »

Source : Iligo

Les centres commerciaux sont globalement privilégiés pour les temps forts de l’année. Concernant les soldes, le web est l’alternative préférée, devant les grandes surfaces. Celles-ci se démarquent, entre autres, pour la Chandeleur et Pâques.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2403

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message