Marchés

Les céréaliers créent un fonds de solidarité pour les éleveurs

Les céréaliers ont décidé de créer un fonds structurel de solidarité en faveur des éleveurs, a annoncé le 30 août Philippe Pinta, président de l'Union des associations des céréaliers (Orama), rattachée au principal syndicat agricole FNSEA. Ce fonds de solidarité « céréaliers-éleveurs » sera doté d'environ 100 millions d'euros, sur la base d'une cotisation volontaire des producteurs de céréales, a précisé M. Pinta.
Les producteurs de blé et de maïs sont à l'origine de cette initiative, pilotée par l'AGPB et l'AGPM (Association générale des producteurs de maïs).

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a salué dans une réaction transmise par son cabinet cette « décision qui va dans le sens souhaité par le président de la République et le gouvernement d'une prise en compte des difficultés des filières d'élevage liées à la hausse du prix des céréales ». L'objectif du fonds de solidarité est notamment « d'améliorer durablement la compétitivité des exploitations d'élevage ».  Les modalités de fonctionnement du fonds devraient être définies aux alentours du 11 septembre.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter